OM : une bagarre avec Dja Djédjé ? Gignac dément

OM : une bagarre avec Dja Djédjé ? Gignac dément

FOOTBALL - Alors que le récit d'une bagarre entre André-Pierre Giganc et Brice Dja Djédjé circule depuis vendredi, le premier a réagi, en fin de matinée, à ces rumeurs. Et il est passablement énervé. ''Incident clos'', promet Gignac.

Tendu, André-Pierre Gignac? Oui, mais pas envers ses coéquipiers. Plutôt à l'encontre des journalistes. Ce vendredi, L'Equipe racontait une bagarre qui aurait eu lieu jeudi entre l'attaquant marseillais et son coéquipier Brice Dja Djédjé, consécutive à leur explication mercredi soir lors de l'élimination de Marseille à Rennes (2-1). Mais via Twitter, le meilleur buteur de Ligue 1 a tenu à s'expliquer sur les événements de ces deux derniers jours, assurant que tout était réglé.

LIRE AUSSI >> La tension monte entre Gignac et Dja Djédjé

Gignac est ainsi accusé d'avoir défendu le Breton Paul-George Ntep, avec qui il partage le même agent, plutôt que son coéquipier marseillais. Faux, jure APG. ''Que certains pensent que j'ai défendu un adversaire est humiliant pour moi, justifie celui qui joue le rôle de grand frère au sein du vestiaire. Je lui ai seulement demandé (à Dja Djédjé) de rester concentré et de réfléchir.''

En revanche, le Martégal ne revient pas sur les incidents, évoqués par le quotidien, qui auraient eu lieu jeudi midi à la cantine de la Commanderie, à savoir un coup de poing échangé avec le défenseur, qui aurait refusé de le saluer. Simplement, le numéro 9 olympien garantit que tout cela est de l'histoire ancienne. ''On s'est expliqué, incident clos ! J'ai pas d'amis sur le terrain, sauf mes coéquipiers ! Que cela puisse être remis en question, c'est honteux !''

La conférence de presse de Rod Fanni puis Marcelo Bielsa, en début d'après-midi, ne manquera pas de questions à ce sujet. Et le coach argentin voudra sans doute écarter au plus vite cette polémique pour préparer le match de dimanche face à Lens, durant lesquels les Marseillais comptent bien retrouver le goût de la victoire pour oublier une semaine décidément agitée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

EN DIRECT - Limite des 10 km levée, couvre-feu allégé : les pistes du gouvernement pour le 2 mai

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre du meurtre de George Floyd

Vacances : les destinations les plus prisées pour cet été

Lire et commenter