Ongenda, Gerets, Mourinho... Ce que vous avez raté ce mardi matin

Ongenda, Gerets, Mourinho... Ce que vous avez raté ce mardi matin

DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous. Où il est question d'Hervin Ongenda, d'Érik Gerets et du chagrin d'amour de Roberto Mancini.
  • Douchez et Ongenda prolongent au PSG. Il y avait eu Thiago Silva, Zlatan Ibrahimovic, Marco Verratti, Blaise Matuidi puis Maxwell. Mais il n'y avait pas eu Jérémy Ménez. On pensait donc que le PSG prolongeait seulement le contrat de ses cadres. On s'était trompé : tour à tour, Nicolas Douchez, doublure de Salvatore Sirigu, puis Hervin Ongenda, pépite du centre de formation parisien, ont également prolongé la durée de leur bail dans le club de la capitale. Le premier jusqu'en 2015, le second jusqu'en 2017. Le prochain sur la liste ? Sans doute le défenseur brésilien Alex, dont le contrat se termine en juin prochain.

  • Mourinho refuse l'invitation à dîner de Mancini. Celle que le coach de Galatasaray, adversaire de Chelsea ce mardi soir en 8e de finale retour de Ligue des champions, avait émise... mais seulement en cas de qualification. Réplique lapidaire du "Special One", qui s'était déjà écharpé plusieurs fois avec l'Italien auparavant : "Ça ne m'intéresse pas. Je ne fais pas de choses en fonction de la défaite ou de la victoire. Je fais juste ce que j'ai décidé de faire. Avec Mancini, la seule chose que l'on a en commun, c'est que l'on est tous les deux entraîneurs."
     
  • Erik Gerets crève d'envie de revenir à l'OM. Ce n'est, certes, pas lui qui le dit, mais le dénommé Stéphane Pauwels, recruteur pour plusieurs clubs et joueurs belges et désormais consultant dans de nombreux médias des deux côtés de la frontière. "Je sais qu'en terme de vie privée, il a envie de revenir dans des contrées plus proches de sa Belgique natale, et le plus proche, c'est la France. Son passage à Marseille l'a marqué et, concrètement, je pense qu'il aimerait bien revenir à l'OM, assure-t-il au Phocéen . Les rumeurs disent aussi qu'il aurait des soucis personnels et qu'il souhaiterait quitter le Qatar. Il faut donc qu'il trouve un club, et Marseille est une vraie opportunité, avec un club qu'il connait bien et des supporters qui l'apprécient. On parle des autres pour l'instant mais tout le monde sait que Gerets aimerait bien revenir à Marseille, ça c'est sûr." C'est noté.
     
  • Barachet de retour en équipe de France de handball. L’arrière prêté par le Paris SG à Saint-Raphaël avait manqué les derniers rendez-vous, dont un Euro 2014 triomphal, pour cause de blessure. Mais il sera bien du séjour au Danemark du 3 au 6 avril. Côté absences, on note celle du cadet des frères Gille, Bertrand et de Michael Guigou, blessé. En cas de rétablissement rapide, l’ailier montpelliérain a toutefois de bonnes chances intégrer le groupe France. Lui.
     
  • Grosse bagarre en NBA. Et ce n'est même pas une métaphore. La scène s'est déroulée dans la nuit de lundi à mardi dans les dix dernières secondes du match entre les Jazz et les Rockets. Alors que le jeu est arrêté, John Lucas III chipe alors le ballon à un adversaire dans l'espoir d'inscrire un dernier panier. En vain. Non seulement le geste du petit polisson déclenche une échauffourée mais il était en plus complètement inutile, puisque Utah était alors mené de 38 points, un écart insurmontable. Ce qu'on appelle un champion, un vrai.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter