Panama : le footballeur international Amilcar Henriquez tué par balles en plein rue

Football
DirectLCI
TRAGIQUE - Le footballeur international panaméen Amilcar Henriquez, 33 ans, a été tué par balles ce samedi, ont annoncé les autorités du pays. Il comptait 76 sélections avec La Marea Roja.

La nouvelle est terrible. L’international panaméen Amilcar Henriquez, 33 ans, a été tué par balles ce samedi, a-t-on appris par les autorités du pays. D’après les premiers éléments de l'enquête, des hommes armés sont sortis d'une voiture et ont ouvert le feu sur Henriquez  accompagné de ses amis dans la rue à Sabanitas, dans la banlieue de Colon. Le footballeur a ensuite été conduit dans une clinique où il a succombé à ses blessures.

Nous condamnons fermement l'assassinat d'Amilcar Henriquez. Que dieu bénisse ton âmeLa Fédération panaméenne de football

Henriquez évoluait au club Árabe Unido de Colon. Le milieu de terrain récupérateur avait disputé son dernier match mercredi dernier contre Chorrillo dans le championnat national. Au cours de sa carrière, Henriquez avait également porté les maillots du Independiente de Medellin, de l'America de Cali, du Real Cartagène et de l'Atletico Huila, en Colombie, ainsi que celui du club de Santacruceña au Costa-Rica. 


Nous condamnons fermement l'assassinat d'Amilcar Henriquez", a tweeté le président Juan Carlos Vareta. "Que Dieu bénisse ton âme", a ajouté la Fédération panaméenne de football.

Un international expérimenté

Henriquez était l'un des joueurs les plus expérimentés de l'équipe nationale panaméenne avec laquelle il avait disputé plusieurs tournois internationaux et comptait 76 sélections. Il avait disputé son dernier match international avec le Panama contre les Etats-Unis, le 29 mars, dans le cadre de la phase de qualification de la Concacaf pour le Mondial-2018 en Russie

Pas une première au Panama

Son meurtre n'est pas le premier dans le football panaméen. En 2011, le gardien de Plaza Amador Eric Luna avait été assassiné devant sa maison. La même année, l'attaquant Abdul Chiarri avait été tué par balles sur le chemin de l'entraînement et Javier de la Rosa, du club de Chorrillo, avait été tué à l'extérieur du stade, quelques minutes après la fin d'un match.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter