Parker, Chabal et Ribéry... ce que vous avez raté ce lundi matin

Parker, Chabal et Ribéry... ce que vous avez raté ce lundi matin

DirectLCI
SPORT - Tony Parker qui qualifie les Spurs, Sébastien Chabal qui va raccrocher les crampons et Franck Ribéry qui a toujours du mal avec la langue de Molière, l'actu sportive du jour est mouvementée.
  • La NBA voit bleu-blanc-rouge. Avec la qualification des San Antonio Spurs dimanche soir pour le second des playoffs , cinq Français (dans quatre franchises différentes) poursuivent leurs routes vers les finales NBA : Tony Parker et Boris Diaw (San Antonio Spurs), Nicolas Batum (Portland Trail Blazers), Ian Mahinmi (Indiana Pacers) ainsi que Kévin Séraphin (Washington Wizards).
     
  • Un champion de ski de fond dans la tourmente. Le Norvégien Petter Northug, double champion olympique de ski de fond à Vancouver en 2010, a avoué avoir causé un accident de la route alors qu'il se trouvait en état d'ébriété au volant. Dimanche matin, son Audi a été retrouvée par la police encastrée dans une barrière de sécurité avec un passager légèrement blessé à l'intérieur mais un conducteur qui avait pris la fuite. Le champion a ensuite été interpellé à son domicile et encourt une peine de prison ferme.
     
  • Chabal va dire stop. Il n'y a plus vraiment de suspense et tout le monde se doute de l'annonce que s'apprête à faire Sébastien Chabal, à 15 h 30, lors d'une conférence de presse. A 36 ans, l'ancien troisième-ligne international (62 sélections), qui vient d'être sacré champion de Pro D2 avec Lyon, devrait en effet officialiser sa retraite sportive. Il en dira certainement plus aussi sur son avenir et sa reconversion.
  • Murray aime les légendes. Après avoir été entraîné par Ivan Lendl jusqu'en mars dernier, Andy Murray pourrait s'offrir les services d'une autre ancienne star du tennis. En effet, selon la presse britannique, le n° 8 mondial penserait à faire appel à John McEnroe en vue du prochain Roland-Garros, qui débute à la fin du mois. McEnroe (55 ans), ancien n° 1 dans les années 1980, a admis sur la BBC que "si Andy Murray me téléphonait pour me proposer de l'entraîner, j'y réfléchirais bien entendu."

  • Ribéry toujours fâché avec les mots. Habitué aux hésitations grammaticales et aux contresens en tout genre, Franck Ribéry a remis ça. Passées un peu inaperçues après la défaite du Bayern en Ligue des champions face au Real, ses déclarations font le buzz depuis ce week-end. Au moins aussi savoureux que le fameux "la routourne va tourner".

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter