Patient, fan de Pogba, ancienne gloire mancunienne ... Ole Gunnar Solskjaer, l'homme de la situation pour Manchester United ?

Football

PORTRAIT - Ce mercredi, Manchester United a annoncé l'arrivée d'Ole Gunnar Solskjaer sur le banc de l'équipe première pour assurer l'intérim jusqu'à la fin de la saison. En onze ans à Old Trafford, le Norvégien a émerveillé les supporters mancuniens avec ses entrées en jeu fracassantes. Jusqu'ici entraîneur du club norvégien de Molde, le technicien de 45 ans présente des caractéristiques intéressantes.

En son temps, il était le remplaçant le plus redouté de la planète. Lui, c’est Ole Gunnar Solskjaer, nouveau coach intérimaire de Manchester United. Fraîchement nommé par les dirigeants mancuniens ce mercredi, au lendemain du départ de José Mourinho, le Norvégien arrive en terrain connu. Et conquis.

Voir aussi

Le "Super Sub" par excellence

Né à Kristiansund, en Norvège, le 26 février 1973, Solskjaer a, après avoir évolué au Clausenengen FK et à Molde, marqué de son empreinte Manchester United lors de sa carrière de footballeur professionnel, où il évoluera durant onze ans, de 1996 à 2007. Souffrant de la concurrence des Eric Cantona, Andy Cole, Teddy Sheringham, Dwight Yorke, Ruud van Nistelrooy ou encore Wayne Rooney au fil des saisons, le Scandinave était rarement titulaire dans le onze de départ du manager mythique des Mancuniens, Sir Alex Ferguson. 

Pourtant, ce dernier avait une confiance aveugle en son "Super Sub". Et pour cause, Solskjaer a inscrit la bagatelle de 126 buts lors de son passage à Old Trafford. Dans son autobiographie publiée en 2014, l’Ecossais louait la mentalité exemplaire de son ancien joueur : "J’ai été très chanceux qu'il ne se soit jamais plaint, je ne pense pas qu'un autre joueur de cette qualité l'aurait supporté. Teddy (Sheringham) se plaignait toujours auprès de moi, et je peux comprendre parce qu'il était un excellent joueur ... mais Ole ne s'est jamais plaint. Il avait cette fantastique patience."

Programmé pour entraîner ?

D’ailleurs, son coach de l’époque était persuadé que Solskjaer avait un avenir en tant qu’entraîneur. "Il était évident que son désir était d'être entraîneur ... mais plus que cela, il désirait être le meilleur possible" explique Ferguson dans son livre. Au terme de sa carrière de footballeur, l’ancien attaquant a pris en charge dans un premier temps la réserve de Manchester United de 2008 à 2010, avant de prendre en main Molde dans un premier temps, de 2010 à 2014, avec qui il remportera le championnat national en 2011 (une première dans l’histoire du club, ndlr) et 2012, ainsi que la coupe de Norvège en 2013.

Il cèdera ensuite aux sirènes de la Premier League, rejoignant la formation galloise de Cardiff City en janvier 2014. Une aventure qui tournera court puisqu’il démissionnera de son poste neuf mois plus tard, en septembre, mettant en avant un désaccord avec ses dirigeants sur la façon de manager un club. Finalement, Solskjaer reviendra à son premier amour, Molde, en octobre 2015, où il officiera durant plus de trois ans.

Une aubaine pour Pogba ?

En faisant son grand retour à Manchester United ce mercredi, le Norvégien devrait faire, en occultant les supporters, au moins un heureux. Débarrassé de José Mourinho, avec qui il entretenait des relations plus que compliquées, Paul Pogba voit sans doute l’arrivée de Solskjaer d’un très bon œil. Dans un premier temps car elle signifie qu’il a eu la peau du "Mou", mais aussi parce que le champion du monde tricolore connaît bien le manager fraîchement nommé.

En effet, à l’époque où il officiait avec la réserve des Red Devils, Solskjaer avait dirigé "La Pioche", lors de la saison 2009-2010. L’été dernier au micro de Sky Sports, le technicien de 45 ans n’avait pas tari d’éloges concernant le Français : "Je construirais sans aucun doute l’équipe autour de lui. Je l’ai eu sous mes ordres avec David Gray et Etzaz Hussain. Le voir ici montre tout le chemin que le garçon a parcouru. Paul est un garçon fantastique. Espérons que nous puissions construire l’équipe autour de lui et le garder."

Lire aussi

Avec cette nouvelle association Pogba-Solskjaer, nul doute que les supporters mancuniens espèrent que ce duo va redonner des couleurs aux pensionnaires d’Old Trafford, pour le moment englués à une décevante sixième place, à 19 points du leader et rival Liverpool, et huit unités du cinquième Arsenal. Avant d'éventuellement laisser la place à un plus gros poisson l'été prochain, Zinedine Zidane et Mauricio Pochettino figurant très haut sur la liste des dirigeants de United.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter