Patrice Evra : "On a perdu le respect du maillot"

Patrice Evra : "On a perdu le respect du maillot"

DirectLCI
FOOTBALL - Six jours après sa défaite face à la Belgique (4-3, à Paris), l'équipe de France s'est inclinée en Albanie, samedi, 1 but à 0. Plus que le résultat, c'est la manière qui fait tache, tant les Bleus ont longtemps semblé inoffensifs. Et ça, Patrice Evra n'accepte pas.

Patrice Evra, défenseur de l'équipe de France :
"On représente un pays. Tu peux rater un geste technique mais pas l'envie. On avait l'habitude de mettre le bleu de chauffe, à la Coupe du monde on a montré un beau visage aux Français, l'envie et le respect du maillot, et on l'a perdu depuis quelques matches. Perdre deux fois d'affilée, ça fait longtemps que ce n'était pas arrivé à l'équipe de France. Il ne faut pas se cacher mais accepter les critiques, elles sont méritées. Certaines fois, on n'a pas conscience de la chance qu'on a. Combien de joueurs aimeraient être à notre place ? Des gens vont dire qu'il faisait chaud, que c'était l'Albanie mais c'est un manque de respect vis-à-vis de l'équipe de France. On est tombé dans un certain confort. Je ne suis pas inquiet mais il faut faire attention. L'Euro, ce n'est pas dans quatre ans mais dans un an. Il faut montrer une autre envie de porter ce maillot. Il faut la fermer et bosser. Il va falloir remettre les choses en place. On a un Euro chez nous à gagner, ce sera très difficile et il faudra se réveiller."

► Mathieu Valbuena, milieu de terrain de l'équipe de France 
"Ce soir (samedi), on a été en dessous de tout. On peut perdre des matches mais là on n'a pas eu le bon état d'esprit et c'est pour ça que c'est inquiétant. La France a changé de statut depuis la Coupe du monde et elle est attendue. Si on n'a pas le bon état d'esprit, conquérant, on devient une équipe banale. On a été défaillant et il ne faut pas s'en cacher. Il y a la chaleur et la fin de saison mais ce ne sont pas des excuses. C'est une grosse alerte."

          Deschamps : "Je ne peux pas l'accepter"

► Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France :
" Avec la Belgique, on a eu un adversaire qui nous a été supérieur . Ce soir (dimanche), il y avait un adversaire avec plus de détermination, bien regroupé, et on n'a pas trouvé de solutions. Je suis surtout énervé et déçu parce que je suis le premier responsable. Je choisis les joueurs, les systèmes, ceux qui entrent, qui sortent. (...) Il nous a manqué de la détermination et de l'agressivité, ce qu'on avait et qu'on a perdu sur les deux derniers matches et surtout celui-là. On n'a pas eu assez faim, ce n'est pas acceptable et je ne peux pas l'accepter. On n'a pas été mentalement prêt pour jouer un match de haut niveau. On n'est pas dans une spirale positive (…) Je ne vais pas fustiger untel, untel ou untel. Je vais analyser avec le recul, mais qu'ils aient 5, 10, 30 minutes ou un match entier, tous les joueurs doivent être le plus performant possible et ça n'a pas été le cas."

► Gianni de Biasi, sélectionneur de l'Albanie :
"On a fait un grand match. Ce n'était pas un rythme très élevé mais notre victoire est méritée. La France a de grandes qualités mais il lui manquait la détermination pour jouer, c'était une partie de fin de saison. C'est la motivation qui a fait la différence et je suis persuadé que la France aura une grande équipe à l'Euro."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter