Penalty accordé, but refusé : l’arbitrage vidéo utilisé deux fois lors de PSG-Monaco

Football
DirectLCI
NOUVEAUTÉ – L’assistance vidéo (VAR), en vigueur depuis les quarts de finale de la compétition, a été utilisée deux fois samedi soir lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre PSG et Monaco, dont une fois dans la confusion. La VAR sera aussi à la disposition des arbitres lors de la Coupe du monde.

L’assistance vidéo (VAR) a fait son apparition cette saison en Coupe de la Ligue lors des quarts de finale. Ce samedi soir, lors de la finale entre le PSG et Monaco, elle a été utilisée à deux reprises par l’arbitre.


En début de match, Clément Turpin a tout d’abord fait appel au dispositif pour vérifier s’il devait donner ou non un penalty aux Parisiens. Un choix qui a semé la confusion. L'homme en noir avait en effet tout d’abord  désigné le point de penalty après une faute de Kamil Glik sur Kylian Mbappé, avant de se rétracter et de signaler le hors-jeu d'Adrien Rabiot à la suite de l'intervention de son assistant. Des Parisiens ont contesté la décision. Après de longues secondes, Clément Turpin a finalement choisi de faire appel à la vidéo. Après avoir mis plus de deux minutes à faire son choix en visionnant les images sur l'écran de contrôle, il a finalement accordé le penalty au PSG, transformé par Cavani.

Toujours en première mi-temps, alors que le PSG menait 2-0, Monaco pensait avoir réduit le score grâce à Falcao. Mais au moment où les joueurs se repositionnaient vers le rond central, Clément Turpin a de nouveau utilisé la VAR. Cette fois, il a détecté un hors-jeu (limite, mais réel) de Falcao. Un choix moins contesté que pour le penalty.


Selon les règles de la Fifa, l’assistance vidéo ne peut s'appliquer que dans quatre situations : valider un but, d'abord. Attribuer ou non un carton rouge à un joueur, ensuite, ou encore analyser une action pour savoir si elle vaut un penalty, ainsi que corriger une erreur dans la pénalisation d'un joueur par l'arbitre. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter