Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City, demande "plus de respect pour le PSG"

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Interrogé en conférence de presse sur les rumeurs annonçant une prochaine arrivée de Kylian Mbappé à Manchester City, Pep Guardiola, l’entraîneur du club anglais, est monté au créneau… pour défendre le PSG.

Ce n’est qu’une rumeur de transfert farfelue comme il en existe des tas dans la chronique effrénée du mercato, sauf que celle-là aura eu droit à son heure de gloire, c’est-à-dire à davantage que quelques timides reprises dans d’autres médias. L’un des intéressés s’est en effet fendu d’une déclaration officielle très forte pour y réagir. Il s’agit, en l’occurrence, de l’emblématique entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, qui a tenu à élargir le spectre en conférence de presse dans le but spécifique de dénoncer ce type de dérives.

Parfois, je me demande d’où viennent les infos...Pep Guardiola

La rumeur en question ? The Sun, le quotidien le plus lu du Royaume-Uni, a écrit dimanche dans ses colonnes que Manchester City préparait une offre colossale de 225 millions d’euros, incluant en outre un échange avec l’attaquant international anglais Raheem Sterling, pour recruter Kylian Mbappé cet hiver. 

Lundi soir, un journaliste a entrepris de demander au coach de City si cela est bien exact. "Non ça n’arrivera pas. Parfois, je me demande d’où viennent les infos... City n’a pas, et ne dépensera pas l’argent que mérite Mbappé (acheté 180 millions d’euros par le PSG à l’été 2017, ndlr), ou l’argent que mérite le PSG. Et le PSG ne vendra pas un joueur comme lui, avant au moins plusieurs années. Donc Mbappé ne viendra pas à City. On ne va pas l’échanger avec Sterling ni avec tout autre joueur que nous avons déjà", a-t-il d’abord calmement démenti.

Avant de lancer une sorte d’appel : "Les gens devraient avoir plus de respect pour le PSG. Et pour City. Et plus de respect pour les joueurs du PSG, et ceux de City." Si Pep Guardiola lie ici son équipe au PSG, c’est parce que ce sont les deux grands clubs européens rachetés ces dernières années par de (très) grosses fortunes venues du golfe persique, ce qui en fait régulièrement l’objet de rumeurs de ce type. Le respect consisterait donc, ici, à les considérer comme le FC Barcelone ou le Bayern Munich, c’est-à-dire comme des clubs richissimes au sens plus "noble" du terme. Ce n’est sans doute pas gagné.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter