Polémique Sagnol : le capitaine de Bordeaux, Lamine Sané, prend sa défense

Football
FOOTBALL – Les propos de Willy Sagnol au sujet du "joueur typique africain" n'en finissent plus d'agiter la sphère footballistique et plus encore. Alors que certains réclament à des sanctions ou que d'autres appellent à un boycott de la L1, Lamine Sané, le capitaine de Bordeaux, a tenu à soutenir son coach, un homme qui "n'a pas d'idées tordues".

Willy Sagnol sait sur qui compter. Depuis que le coach des Girondins de Bordeaux a effectué une sortie limite au sujet des joueurs "typiques africains", tout le landerneau footballistique – et pas seulement - s'émeut. Alors que Pape Diouf, l'ex-président de l'OM appelle "au boycott d'une journée de L1 par les joueurs d'origine d'Afrique ", l'international sénégalais Lamine Sané a préféré prendre à la défense de son entraîneur.

EN SAVOIR + >>  Willy Sagnol évoque "les caractéristiques du joueur typique africain"

"Il a été maladroit, il n'a pas d'idées tordues"

Au micro de France Bleu mercredi, le central n'a pas pris ombrage des propos tenus par celui qui lui a confié le brassard. "Il a été maladroit, on connaît l'homme et c'est quelqu'un de très bien, assure le Lion de la Téranga. il n'a pas d'idées tordues ou l'esprit mal placé. La preuve : je suis capitaine. Il m'a fait rester et alors que j'avais quelques ambitions, il a tout fait pour que je reste. Il a confiance dans tous les joueurs de couleur de cette équipe et elle en compte pas mal."

EN SAVOIR + >> Entre racisme et maladresse, les propos de Sagnol font polémique

Le joueur a sa petite idée sur les raisons qui ont poussé le vice-champion du monde 2006 à détailler les caractéristiques du "joueur typique africain qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain", en l'opposant à la technique, de l'intelligence, de la discipline des "Nordiques" : "On va se dire la vérité : c'est de la maladresse." Jeudi, Willy Sagnol donnera sa version. S'il n'a pas souhaité réagir jusque-là, à quarante-huit heures du déplacement à Lens, il tiendra sa traditionnelle conférence de presse d'avant-match (14 heures), la première depuis ses propos.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter