Polémique Sagnol : Willy Sagnol a-t-il été à nouveau maladroit ?

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Le coach de Bordeaux a tenu une conférence de presse, jeudi, où il a évoqué le tollé qu'avaient provoqué ses propos sur le joueur "typique africain", relayés par le quotidien Sud Ouest. Après trois jours de polémique, Willy Sagnol s'est excusé... mais pas seulement.

Sa parole était attendue. Trois jours après la diffusion de ses propos sur le "joueur typique africain", Willy Sagnol s'est présenté en conférence de presse, jeudi. Un exercice imposé à quarante-huit heures d'une rencontre mais qui a pris des allures de mea culpa. Du moins le croyait-on. Le coach de Bordeaux a évidemment présenté ses excuses : "Si par mon manque de clarté et ma sémantique imparfaite, j'ai pu faire que des personnes se soient senties choquées, humiliées ou blessées, j'en suis désolé", a déclaré Willy Sagnol. Mais il a aussi clarifié ses propos et asséné une pique à un de ses anciens coéquipiers.

Lilian Thuram dans le viseur

L'ancien Munichois n'est pas du genre à y aller avec des pincettes : "Concernant la réaction de Lilian Thuram (avec qui il a joué en équipe de France de 2000 à 2006, ndlr), je ne ferai pas de commentaires. Ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas entendu et la dernière fois qu'on a entendu parler de lui, ce n'était pas pour les bonnes raisons...", allusion à peine voilée aux accusations de violence lancées par Karine Le Marchand, sa compagne.

EN SAVOIR + >> Thuram déplore la sortie de Sagnol

Le blog de Patrick Mboma

Visiblement touché par les critiques de ceux qui ont pu le taxer de racisme, Willy Sagnol a précisé sa pensée quant au footballeur "typique africain" : "Étant donné que nous étions dans une situation de football, l’intelligence que j’évoquais était bien évidemment l’intelligence tactique."

Si ses joueurs ont dit avoir compris la teneur de ses propos , Willy Sagnol a toutefois tenu à partager le contenu d'un blog. Son auteur, Patrick Mboma, l 'ex-international camerounais, avait disserté  sur les qualités "dominantes et reconnues [d'un Africain, ndlr]. [Celles-ci] sont la technique individuelle, la puissance athlétique, l’agilité… Les lacunes sont généralement d’ordre tactique, domaine où la discipline et la concentration font défaut". C'était en mai 2012 et cela n'avait pas provoqué les remous et l'émoi du landerneau footballistique.

EN SAVOIR + >> Braouezec : "Ce qu'a dit Sagnol révèle un mal profond dans notre société"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter