Pour jouer à Miami, David Beckham engagerait bien Cristiano Ronaldo

Pour jouer à Miami, David Beckham engagerait bien Cristiano Ronaldo

DirectLCI
FOOTBALL - Propriétaire depuis le 5 février dernier de la 22e franchise de Major League Soccer, David Beckham voit les choses en grand. Il se verrait bien recruter du lourd... et pourquoi pas Cristiano Ronaldo en 2017 ? Le Portugais aura alors 32 ans.

Alors qu'on parle d'un rapprochement avec le basketteur américain Lebron James quant à la gestion du club, le néoretraité anglais sait que le meilleur moyen de faire rapidement grandir son équipe est de recruter les meilleurs joueurs quand ils arrivent en fin de carrière, et donc plus enclin à quitter l'Europe pour les États-Unis.

Ce fut le cas de grands joueurs tels que Thierry Henry, toujours au New York Red Bulls , comme l'ancien Lyonnais Juninho, ou encore l'immense Johan Cruyff, qui a joué à Washington et à Los Angeles . David Beckham him n'est-il pas parti sous le soleil californien pour jouer avec le Galaxy Los Angeles de 2007 à 2012 ? Et il avait 31 ans. 

Pour l'instant, CR7 se voit finir sa carrière au Real

Dans le tabloïd anglais The Sun , une source proche du dossier explique que "Beckham est conscient de la nécessité de recruter un grand nom. Et quel plus grand nom que Ronaldo, le meilleur joueur du monde ? Ronaldo adore l’Amérique et tout ce qu’elle a à offrir. Ce n’est un secret pour personne qu’il a déjà envisagé de finir sa carrière ici, de vivre ici.

Un tel contrat pourrait donc s’avérer parfait pour lui. Mais on n’en est pas encore là, on parle de cela à l’horizon 2017, mais cela démontre clairement l’ambition de Beckham pour Miami". Sous contrat avec le Real jusqu'en 2018 , Cristiano a répété qu'il se sentait bien à Madrid, lorsqu'on lui parle de son avenir. "Terminer au Real Madrid ? Bien sûr que j’y pense. J’ai un contrat avec le club jusqu’à mes 33 ans. J’espère vraiment rester ici, j’y suis très heureux". D'ici là, Becks aura le temps de le convaincre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter