Pour l'agent de Yaya Touré, Pep Guardiola "veut travailler avec des enfants, pas des hommes"

Football

TACLE - En guerre ouverte avec l'entraîneur de Manchester City depuis son arrivée au club l'été dernier, l'agent de Yaya Touré en a remis une couche en accusant Guardiola de vouloir humilier son protégé.

Pour les excuses, Pep Guardiola devra sans doute repasser ! Car l'agent de Yaya Touré persiste et signe dans la guerre des mots qui l'oppose au technicien catalan depuis l'arrivée de ce dernier à Manchester City durant l'intersaison. "Le but était d'humilier Yaya et tous les joueurs qui ont écrit l'histoire de Manchester City ces six dernières années comme Hart ou Nasri, qui paient aussi le fait d'avoir une forte personnalité", avance Dimitri Seluk dans des propos relayés par le Mirror. "Pep ne veut pas travailler avec  des hommes, il veut des jeunes qu'il pourra contrôler comme des enfants", poursuit Seluk.

Mis au placard depuis le début de la saison avec une seule apparition lors du match retour de barrages de Ligue des Champions contre le Steaua Bucarest - qui était déjà plié depuis l'aller - fin août, Yaya Touré n'entre visiblement plus dans les plans de Guardiola. A fortiori depuis les premières déclarations fracassantes de son agent à l'endroit de l'ancien coach du Bayern et du Barça le 20 septembre dernier. "Quand M. Seluk s’excusera, via une conférence de presse ou ses amis les médias, auprès de Manchester City d’abord, des coéquipiers de Yaya ensuite, et de moi enfin, alors, Yaya fera à nouveau partie du groupe et bénéficiera des mêmes chances que les autres joueurs", avait alors rétorqué un Guardiola, remonté en conférence de presse.

"Je n'ai fait que dire la vérité"- Dimitri Seluk - agent de Yaya Touré

Lire aussi

    "Je n'ai fait que dire la vérité", réfute pour sa part l'homme d'affaires ukrainien qui dit avoir depuis, tenté à plusieurs reprises de rentrer en contact avec Guardiola ou Txiki Bergiristain - le directeur technique des Skyblues - en vain. "Ce que Pep cherche, ce ne sont pas des excuses. C'est une revanche personnelle, pas professionnelle. Il m'a dit l'été dernier que Yaya entrait dans ses plans mais il apparait clair aujourd'hui que ce n'était pas la vérité", ajoute l'agent de l'ex-international ivoirien (102 sélections, 19 buts).

    Un départ cet hiver semble dès lors inévitable pour celui qui défend les couleurs de City depuis 2010. Une idée pourtant balayée d'un revers de main par son agent : "Cela équivaudrait à rendre les choses trop faciles pour le club". Car à ses yeux, Yaya Touré devrait être traité "comme une légende du club mais l'homme qui dirige l'équipe ne veut pas qu'il soit reconnu comme tel. Si quelqu'un mérite des excuses, ce sont bien Yaya, le Sheikh Mansour et les fans de City... mais de Guardiola", conclut Seluk qui semble ne pas être disposé à rétropédaler. Affaire à suivre...

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter