Pour le PSG, ce n'est pas si simple de séduire les supporters, même au Qatar...

Pour le PSG, ce n'est pas si simple de séduire les supporters, même au Qatar...

DirectLCI
ENGOUEMENT - Malgré les titres (nationaux) et les stars recrutées à coups de dizaines de millions d'euros, le club français ne parvient pas à déplacer les foules pour son Qatar Winter Tour.

Rarement prophète en son pays. Propriété du fonds souverain d'investissement qatari QSI depuis 2011, le PSG a pris l'habitude de ponctuer sa trêve hivernale au pays du patron. Au programme, opérations commerciales, match amical face à l'Inter Milan mercredi (17 h 30) et rencontres avec les supporters. Sauf que là, des fans de Paris, il n'y en a pas beaucoup sur les terres de l'émir Tamim ben Hamad Al Thani...

C'est en tout cas ce qu'a pu constater sur place un journaliste de l'AFP, qui explique que dans les rues de Doha, on a plutôt tendance à préférer le Bayern Munich, le FC Barcelone ou le Real Madrid.

"Ils [les Parisiens, ndlr] ne sont pas les plus populaires car ils viennent juste d'émerger il y a cinq ans", témoigne justement Mohamed Majdi Al-Jozali, un maillot de la Suède floqué "Ibrahimovic" sur les épaules, après une session d'entraînement des Parisiens. Une visite dans l'un des plus grands magasins de sport de Doha cette semaine confirme d'ailleurs ce constat. En demandant au vendeur si le maillot du PSG marche bien, celui-ci a simplement répondu dans un sourire : "Non."

"Si Zlatan n'est plus au PSG, le club va avoir encore plus de mal à attirer"

Alors que le champion catalan, sponsorisé par Qatar Airways, compte un club de supporter local et vient de signer un contrat pour ouvrir un café à thème à Doha, le PSG a tout juste annoncé la création de son premier cercle de fans. 

Selon un journaliste sportif basé à Doha, qui ne souhaite pas être nommé, il sera vital pour Paris de remplacer Ibrahimovic par une autre grande star s'il souhaite accroître son attractivité au Qatar. "Les gens ici ont tendance à être captivés par les grands noms comme Zlatan, mais si vous l'enlevez, le PSG va lutter pour attirer, même au Qatar", explique-t-il.

Objectif affiché des dirigeants, c'est surtout une victoire en Ligue des champions qui ferait le plus grand bien à la popularité du club français. Même si de son côté le secrétaire général de la Fédération de football qatarie, Mansoor Mohamed al-Ansari, affirme que le soutien pour le club parisien "ne cesse d'augmenter". Et histoire de ne pas lui donner totalement tord, le match face à l'Inter devrait se jouer à guichets fermés. 

À LIRE AUSSI
>>  PSG : un stage hivernal au Qatar vraiment bénéfique ?
>> 
Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter