Pour les supporters d’Arsenal, le PSG n’est pas, mais alors pas du tout un grand club européen

Pour les supporters d’Arsenal, le PSG n’est pas, mais alors pas du tout un grand club européen

LIGUE DES CHAMPIONS – On se demandait comment les suiveurs d’Arsenal pouvaient bien voir le PSG, voire s’ils n’éprouvaient pas une certaine crainte à l’idée que les deux clubs s’affrontent ce mercredi soir. C’est peu dire que ce n’est pas le cas. Décryptage d’un complexe de supériorité.

C’est un fait : depuis 2011, et son rachat par le Qatar, le PSG a grandi. Mais combien mesure-t-il exactement ? La Ligue des champions nous dit que c’est désormais un quart-de-finaliste bien installé, mais rien de plus, après avoir échoué quatre fois de suite à ce stade de la compétition. Mais est-il pour autant devenu plus grand qu’Arsenal, que Paris affronte ce mercredi soir dans un choc forcément passionnant pour la première du groupe A ? Les Gunners, eux, n’ont plus atteint les quarts depuis six ans. On s’est donc rendu à Londres avec l’impression que les Anglais, cette fois, n’en mèneraient pas large. On s’était trompé.

Le premier des supporters que nous avons interrogés, le dénommé Robert Snow, déambulait avec une écharpe rouge et blanche dans Trafalgar Square, avec le sourire édenté de ses 70 ans, sous un ciel étonnamment bleu : "Arsenal est à la lutte avec les Chelsea et les Manchester City ! Je vois Paris comme une très bonne équipe, mais pas meilleure qu’Arsenal. Les Gunners sont plus forts parce qu’ils développent un beau jeu, ils jouent vraiment en équipe, travaillent les uns pour les autres, ce qui est moins le cas du PSG."

Lire aussi

    Savvas, 22 ans, Londonien d’origine grecque aux cheveux gominés, en quête de places pour un prochain match des hommes d’Arsène Wenger à l’Emirates Stadium, avance un autre argument : "Je pense que Paris était meilleur qu’Arsenal l’an passé mais que, depuis qu’Ibrahimovic est parti, ça a changé. Le PSG n’est plus un grand club européen aujourd’hui. Au final, Arsenal a plus de joueurs compétitifs. Et en plus, ils jouent dans le Championnat le plus difficile d’Europe. Quand on compare la Premier League et la Ligue 1, il y a un énorme fossé entre les deux."

    Même son de cloche du côté de Paul 21 ans, cueilli à la sortie de la boutique officielle des Gunners : "Le PSG n’a pas assez de gros joueurs pour être considéré comme un top club européen. Ils n’ont pas un Ibra... Qui il y a d’autre ? Matuidi, pas mal... Di Maria... Non, Arsenal a vraiment une meilleure équipe. Sanchez, Özil, Bellerin, Koscielny, Mustafi. OK, le PSG est allé en quarts mais contre qui ils ont joué ? Chelsea l’année dernière en 8es. Nous, c’était contre Barcelone. Vraiment, Arsenal est mieux que Paris cette année. L’an dernier, avec Ibra, c’était différent mais là, avec Cavani, je ne m’inquiète pas. En plus, nous avons un meilleur entraîneur. Unai Emery n’est pas un des meilleurs, c’est sûr. Je crois qu’on va gagner, malgré nos absents."

    Lire aussi

      On pourrait voir dans ces points de vue des élans d’affection altérant la raison. Sauf que John Cross, sémillant chef du service football du Daily Mirror, les partage. Et les développe, bien qu'il les nuance : "J’ai vu les matchs du PSG contre Chelsea, Manchester City, à Paris contre Arsenal, je les ai beaucoup regardés. L’an passé, je les mettais dans la catégorie 2, celle des outsiders, derrière la catégorie 1, celle des favoris pour la Ligue des champions. Ils étaient déjà nettement en dessous des Barcelone, des Bayern et des Real Madrid. Aujourd’hui, ils sont dans la catégorie 3. Mais ils sont favoris pour être premiers du groupe devant Arsenal, évidemment. Après, ce sera sans doute très serré. L’an dernier, ce n’aurait pas été le cas… En Angleterre, on a du mal à se dire que le PSG est fort, parce qu’il joue en Ligue 1, un Championnat faible. C’est une idée reçue."

      Interrogé sur ce thème mardi soir en conférence de presse, Unai Emery a dit : "En coupe d’Europe, tout le monde affronte les clubs anglais. Le PSG a déjà montré sa compétitivité contre eux. Notre Championnat nous aide à nous améliorer et nous prépare bien pour ces gros matchs. En Ligue 1, il n’y a pas Manchester United, mais il y a Monaco, Lyon, des équipes très dures à jouer. La Ligue des champions, c’est une référence, plus difficile que n’importe quel Championnat." Thiago Motta, lui, a été cinglant: "Il ne faut pas manquer de respect aux équipes françaises, qui sont d’un très bon niveau. Ceux qui connaissent le foot depuis longtemps savent que c’est toujours dur de gagner. Peut-être que la Premier League est meilleure que la Ligue 1. Peut-être pas. Peut-être qu’on le saura demain (ce mercredi). Mais on le saura surtout à la fin de la saison."

      Lire aussi

        Sur le même sujet

        Les articles les plus lus

        Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

        République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

        Yvelines : "menacée" après un cours sur l'évolution illustré avec une image de Soprano, une enseignante "exfiltrée"

        Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

        EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 18 janvier

        Lire et commenter
        LE SAVIEZ-VOUS ?

        Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

        Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.