Pour Lille, c'est mal barré

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Sans inspiration ni réel fond de jeu, les Lillois ont perdu à domicile le match aller de leur barrage pour la Ligue des champions. Ils ont surtout laissé une impression d'impuissance qui semble déjà sceller leur sort en vue du match retour au Portugal.

A Lille, les soirs d'Europe transcendent surtout le public pas forcément les joueurs. Dans la continuité de ses deux sorties contre Metz puis Caen, les hommes de René Girard ont une nouvelle fois montré un visage terne au terme d'une prestation ennuyeuse.

On attendait d'ailleurs que les Lillois soient justement plus joueurs que lors des deux premières journées de Championnat. Mais la formation mise en place par le meilleur entraîneur de L1 en 2014, n'était en aucun cas une invitation à voir du jeu. A domicile donc, les Dogues auront passé la plupart du temps dans leur propre moitié de terrain, à subir les mouvements du FC Porto sans pour autant être réellement déstabilisé. Les milieux ont rarement mis les pieds dans la surface adverse. C'est dire...

Corchia manque le tournant du match

Enyeama n'a d'ailleurs pas eu grand-chose à faire en première période mais il aurait pu et dû s'employer sans la clémence de l'arbitre, Monsieur Kuipers, coupable de ne pas avoir sifflé un penalty sur une faute flagrante de Basa sur Jackson Martinez.

Sur ses rares incursions, le Losc est tout de même parvenu à faire passer le frisson qui laissait croire au hold-up. Déjà auteur de la première alerte sur le but portugais (35e), Sébastien Corchia se procurait la meilleure occasion lilloise juste avant la mi-temps. Le tournant du match certainement (45e).

Après le repos, les Portugais mettaient le pied sur le ballon et concluaient sur leur véritable première occasion, par Herrera qui reprenait une tête repoussée de Jackson Martinez (1-0, 61e). Sur cette action, Kjaer perdait d'ailleurs son seul duel alors qu'il avait fourni jusque-là une prestation solide.

Sans réelle intensité ni fond de jeu, les Lillois, comme contre Metz, s'en sont remis aux phases arrêtées, créant une petite alerte devant la cage de Porto. Avec une telle prestation qui manquait clairement de folie, on n'imagine mal comment Lille pourra inquiéter les Portugais au retour. Et pire comment ils pourraient avoir des ambitions dans une Ligue Europa qui semble les attendre désormais.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter