Pourquoi Garde ne veut plus entraîner l'OL

Football

LIGUE 1 – Comme annoncé depuis la veille, l'entraîneur a annoncé mardi qu'il ne serait pas sur le banc lyonnais la saison prochaine. Une drôle de décision, car Rémi Garde réalise une belle saison avec l'OL et peut compter sur le soutien de ses dirigeants. Explication.

Il n'a pas voulu tuer le suspense dès dimanche soir. Candidat au prix UNFP de meilleur entraîneur de la saison , trophée remporté par Réné Girard (Lille), Rémi Garde s'est refusé d'évoquer son avenir devant les caméras. "Je vais encore résister ce soir (dimanche). Ce n’est pas le bon endroit pour en parler, a déclaré celui qui est toujours en passe de qualifier son club pour l'Europa Ligue. Demain (lundi), j’ai rendez-vous avec mon président et je ne pense pas que ça lui ferait plaisir que je le dise ici."

Voilà qui n'annonçait pas une bonne nouvelle pour Jean-Michel Aulas, comme l'ont confirmé les informations qui ont fuité depuis Lyon tout le lendemain. Lundi, en début de soirée, RTL affirmait ainsi sur son site : "Rémi Garde a décidé de ne pas renouveler son contrat". Une nouvelle confirmée mardi, puisque l'intéressé a annoncé en conférence de presse sa volonté "de faire une pause". Décision surprenante, tant le technicien a permis cette saison à l'OL de proposer du beau jeu, d'aller en demi-finale de la Ligue Europa , en finale de la Coupe de la Ligue et de prouver une nouvelle fois que le club sept fois champion de France (entre 2002 et 2008) pouvait toujours s'appuyer sur son centre de formation.

"J'ai pris cette décision pour des raisons personnelles"

Mieux, même lorsque les Lyonnais vivaient un des pires débuts de saison de leur histoire (14e après 11 journées), Garde a toujours pu compter sur le soutien de ses dirigeants. Aulas répétant que son coach était "l'homme de la situation". Le reste de la saison, malgré une avalanche de blessés, lui a d'ailleurs donné raison. Alors, pour quelle raison Garde ne prolonge-t-il pas son contrat avec ce club qu'il aime tant et avec lequel il collabore depuis 2003 ? "Pour des raisons strictement personnelles, car je ne sentais plus en moi l'énergie suffisante pour continuer", a notamment expliquer Garde devant les journalistes.

Exposé au premier plan depuis sa prise de fonction il y a trois ans, Garde, a pourtant toujours prôné la discrétion. Du temps où il était milieu de terrain de l'OL (1988-1993), de Strasbourg (1993-1996) ou d'Arsenal (1996-1999), comme lorsqu'il était l'adjoint de Paul Le Guen puis de Gérard Houllier, avant de diriger le centre de formation des Gones. Evoquant ceux avec qui il a travaillé ces dernières années, Garde lâchait d'ailleurs en 2011 à Libération  : "Arsène Weger est comme Bernard Lacombe (le bras droit l'Aula à Lyon, ndlr). Leur passion est exclusive, dévorante. Moi j’ai besoin de couper, de me ressourcer pour ne pas m’user." Il va désormais avoir le temps de souffler.
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter