Pourquoi le père de Neymar court-circuite-t-il la com’ du PSG et d’Unai Emery ?

BLESSURE – Le père de Neymar a sèchement, et publiquement, contredit l’entraîneur du PSG, Unai Emery, concernant la durée d’indisponibilité de l’attaquant star, victime d’une entorse de la cheville couplée à une fissure du 5e métatarsien. Qu’est-ce qui l’a conduit à agir ainsi ? Éléments de réponse.

C’est tandis qu’ils patientaient, transis de froid sur le parking du Camp des Loges, le centre d’entraînement du PSG, mardi à l’heure du déjeuner, que les journalistes ont vu l’ouragan débouler sur leurs smartphones. Alors qu’ils comptaient bien interroger Unai Emery sur la blessure de Neymar lors de la conférence de presse pour laquelle ils s’étaient déplacés jusqu'à Saint-Germain-en-Laye, plusieurs médias brésiliens et espagnols se sont mis à annoncer de concert, à peine quelques minutes avant que l’entraîneur parisien n’arrive face aux médias, que l’attaquant avait décidé, de son côté, de se faire opérer, renonçant ainsi de fait à prendre part au match retour contre le Real Madrid mardi prochain.

"C’est faux", a immédiatement démenti le coach, qui a ensuite ajouté : "J’ai parlé avec le docteur ce (mardi) matin et je crois qu’il y a une petite option pour que Neymar soit prêt pour ce match." De quoi provoquer l'imroglio. Sûrs de leurs infos, les reporters brésiliens présents, n'ont pas manqué de faire part de leur incompréhension à leurs confrères français à la sortie de la conférence de presse.

En vidéo

Blessure de Neymar : pour Emery, l'opération n'est pas envisagée

Il est absurde de penser qu’il puisse jouer contre MadridLe père de Neymar

Et puis, quelques heures plus tard, dans la soirée, le père (et agent) de Neymar a pris la parole sur l’antenne d’ESPN Brésil, pour contredire publiquement, avec une certaine violence, les déclarations de l’entraîneur du PSG : "Le PSG sait qu’il ne peut pas compter sur Neymar durant six à huit semaines, qu’il y ait intervention chirurgicale ou pas, et il est absurde de penser qu’il puisse jouer contre Madrid." Absurde de le penser, et sans doute plus encore de le dire, aux yeux du clan Neymar…

Comment deux des principales figures proches de Neymar se sont-elles retrouvées à étaler ainsi leurs dissensions, à moins d’une semaine du match le plus important de la saison parisienne ? N’étant pas médecin, tout porte à croire qu’Unai Emery a simplement répété ce que lui avait dit le staff médical du club le matin même, ce qui semble incongru, puisque l’existence de la fissure dans le pied de Neymar a été communiquée par le PSG lui-même la veille au soir.

Un match Coupe du monde-Ligue des champions

À partir de là deux hypothèses. Soit le PSG tentait un coup de bluff pour déstabiliser le Real Madrid en laissant planer l’incertitude le plus longtemps possible, et alors le père de Neymar a tenu à faire savoir, de façon cinglante, que ce n’était pas la meilleure stratégie pour préparer au mieux un grand rendez-vous en Ligue des champions. Soit le PSG comptait bel et bien faire jouer son attaquant star sous infiltration, avec le risque d’aggravation de la blessure que cela implique, et alors ce sont des pressions venues du Brésil, en vue de la Coupe du monde, qui ont pu pousser le père du joueur à communiquer ainsi, en sachant que le Ballon d'or 2018, très fortement convoité par la star, dépendra beaucoup de ce qui se passera en Russie.

En vidéo

Le portrait en hashtag de Neymar Jr

Une certitude, dans ce désordre ambiant : Neymar et son entourage considèrent leur propre communication comme dissociable de celle du PSG, et donc plus importante que celle du club. Conséquence sans doute directe de cette prise de parole inattendue du père de Neymar, les médecins du Paris Saint-Germain ont décidé, selon nos informations, de se réunir ce mercredi après-midi pour décider de la durée d’indisponibilité de Neymar.


Comme un symbole, c’est le médecin de la Fédération brésilienne, arrivé à Paris mardi soir, qui va ausculter l’attaquant (et capitaine de la Seleçao) ce mercredi, et probablement confirmer son forfait. Dit autrement : le Brésil, soucieux de préserver toutes ses chances en Russie cet été, reprend la main dans ce dossier. Et tant pis pour le PSG et la Ligue des champions.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar la superstar du PSG

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter