Pourquoi Léo Messi vomit-il aussi souvent?

Pourquoi Léo Messi vomit-il aussi souvent?

DirectLCI
FOOTBALL - Dimanche dernier face à l'Atlhetic Bilbao, Lionel Messi a encore dégobillé en début de match. Cela est assez récurrent pour s'en alarmer : que ce soit sous le maillot du Barça comme avec l'Albiceleste, la Pulga dépose furtivement sa petite galette et s'en va marquer ses buts. Mais d'où vient ce problème?

Le week-end, dans le couloir où les joueurs patientent avant d'entrer sur la pelouse, les footballeurs ont leurs méthodes pour évacuer le stress et la pression. Certains rigolent, cherchent à se détendre quand d'autres se concentrent sans ciller. La puce barcelonaise a quant à elle retapissé le tapis vert, dimanche dernier, en toute discrétion (statut d'icône oblige). Et c'est assez récurrent avec Messi : c'est arrivé lors d'un match amical avec l'Argentine le mois dernier, contre la Real Sociedad en février et même en 2013.

Est-ce dû à une mauvaise hygiène de vie? Peu probable, quand on sait qu'il est surveillé et pesé au gramme près par le Barça, au point d'avoir un médecin personnel chargé par le club. Est-ce dû aux nombreuses injections subies durant son adolescence, qui devaient l'aider dans sa croissance? Difficile à imaginer, mais pas impossible. Est-il fatigué nerveusement? On le croit insouciant, mais, après tout, le joueur subit une pression médiatique extraordinaire et porte les espoirs de tout un peuple. De plus, les vomissements ont souvent eu lieu en début de match, lorsque la pression est le stress sont omniprésents dans la tête d'un joueur.

Tata Martino se veut rassurant

Interrogé à ce sujet en conférence de presse, l'entraîneur catalan Tata Martino avait déclaré : "Messi a consulté des spécialistes et ses vomissements ne sont pas normaux. Mais ne nous alarmons pas car cela n'affecte pas du tout son jeu". C'est ce qui importe le plus, et qui est le plus étonnant : Messi semble s'accommoder de ces situations, comme le prouve ce coup-franc planté en force le week-end dernier.

Le quadruple Ballon d’or a tenu, lui aussi, à rassurer ses fans: "Ça m'arrive toujours, que ce soit lors des matches, des entraînements ou même quand je suis à la maison. Ce n'est pas grave." Espérons que cet été la chaleur brésilienne similaire à son pays lui donne un peu d'air, car tout un peuple comptera sur son état de forme.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter