VIDÉO - Pedro, Ibra et Giroud s'éclatent pour le Boxing Day

Football

PREMIER LEAGUE - Les attaquants de Chelsea, Manchester United et Arsenal n'ont visiblement pas trop fait d'excès pour le réveillon de Noël...

Ce sont des professionnels. Si vous êtes encore en phase de digestion de votre dinde aux marrons ou de décuvage de la poire de tonton Bernard, sachez qu'en Angleterre, les joueurs de la Premier League ont beaucoup mieux géré que vous leur réveillon de Noël. Pas d'excès, donc, pour les stars du ballon rond qui, Boxing Day oblige, étaient déjà de retour sur les terrains ce lundi après-midi.

12e victoire de suite pour les Blues

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que du côté de Chelsea et de Pedro, la tradition de ces matches qui se disputent au lendemain du 25 décembre a été prise très au sérieux, puisque les Blues d'Antonio Conte n'ont fait qu'une bouchée de Bournemouth (3-0). Un joli score qui doit beaucoup à l'attaquant espagnol auteur d'un doublé, dont une ouverture du score somptueuse, et à un penalty d'un Eden Hazard décidément redevenu virvoltant. C'est la 12e victoire de suite pour les leaders.

10 buts en 10 matches pour Ibra

Derrière eux, on tente de suivre le rythme et Manchester United, pourtant très mal parti en début de saison après avoir changé d'entraîneur ainsi qu'une large partie de son effectif, semble enfin avoir trouvé le sien. Tout comme Zlatan Ibrahimovic, auteur du deuxième but des Red Devils lors de leur victoire 3-1 sur Sunderland, qui offre aux hommes de José Mourinho une victoire précieuse et de consolider son retour dans le Top 6. Au passage, l'ancien Parisien inscrit-là son dixième but en dix matchs...

Giroud, d'un cheveux

Fin de série, cette fois, après deux défaites de rang en Premier League (contre Everton et Manchester City), Arsenal a regoûté aux joies de la victoire à l'occasion du Boxing Day. Et en ce lundi 26 décembre, le Père Noël s'appelait Olivier Giroud, puisque le buteur français des Gunners a offert, encore une fois d'une tête précise, un précieux succès aux hommes d'Arsène Wenger en fin de match (1-0, 86e minute de jeu).  Une victoire un peu arrachée par les cheveux, mais qui permet à Arsenal de rester quoi qu'il arrive dans le Top 4 de cette Premier League à l'issue de cette 18e journée.

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter