PSG : à quoi joue Neymar en refusant de dire s’il va rester ou non à Paris ?

Football
FOOTBALL – Désigné dimanche soir meilleur joueur de Ligue 1 de la saison, Neymar s’est ensuite exprimé devant les médias, en refusant catégoriquement d’évoquer son avenir. Une prolongation de son contrat pourrait être négociée prochainement, moins d’un an après son arrivée au PSG.

À l’approche d’un mercato, démêler le vrai du faux devient un exercice de haute voltige. Ce qui est encore plus vrai s’agissant de Neymar Junior, objet de rumeurs aussi nombreuses que contradictoires depuis de longs mois. La presse espagnole n’a de cesse d’envoyer le Brésilien au Real Madrid l’été prochain, et ce dernier ne pipe mot, accentuant l’agitation l’entourant quand une simple déclaration de sa part pourrait l’interrompre brutalement. Guetté dimanche soir,  au moment où l’attaquant du PSG a répondu aux questions des médias dans la foulée de la remise de son trophée de meilleur joueur de Ligue 1 dimanche soir, ce démenti n’est toujours pas venu. Et pour cause.

Parler transferts, ça me fatigue.Neymar dimanche soir

"Tout le monde sait ce que je suis venu faire ici à Paris, quels sont mes objectifs (remporter le Ballon d’or en prenant le leadership d’une équipe, ndlr). Dans le bilan général, c’est une bonne saison, qui a fini par être un peu gâchée par la blessure que j’ai eue. Rester aussi longtemps, trois mois, sans jouer, c’est horrible pour un athlète. Mais je suis content de ma moyenne de matchs et de buts, d’avoir aidé d’une certaine manière mes coéquipiers et d’avoir fait partie de la saison du PSG", a-t-il répondu à une première question sur son avenir.

Relancé quelques instants plus tard à ce même sujet, le Brésilien s’est agacé, se laissant aller à un rare élan de spontanéité : "À chaque période de transfert, on parle, on parle... Moi, en ce moment, je n’ai rien à dire là-dessus. Tout le monde sait ce que je suis venu faire ici, les objectifs que j’ai. Aujourd’hui, mon objectif, c’est la Coupe du monde, ce n’est pas de parler de transferts. Sinon, je passerais ma vie entière à parler de ça. C’est un peu embêtant. Parler transferts, ça me fatigue."

SI Neymar va prolonger son contrat ? Pourquoi pas, on va discuter.Nasser Al-Khelaïfi samedi soir

Une déclaration qui fait écho à celle de son président, Nasser Al-Khelaïfi qui, samedi soir, après la célébration du titre de champion de France de son club sur la pelouse du Parc des Princes, a affirmé que si Neymar ne mettait pas fin aux spéculations le concernant en s’exprimant publiquement, c’est parce que "il l’a déjà dit une fois, il ne va pas le répéter à chaque fois qu’une rumeur circule dans les médias, ce ne serait pas professionnel". 

Une certaine vision du "professionnalisme"... Dans d’autres clubs, à peu près aussi fortunés et exposés médiatiquement que le PSG, on aurait pu demander au joueur de s’exprimer en ce sens. Cela dit toute la sensibilité de la question concernant Neymar. Le président parisien a, du reste, dit autre chose samedi soir. Il y avait d’abord l’élément de langage préparé à l’avance, et balancé à chaque micro qui se présentait : "Je suis sûr à 2000% qu'il va rester. Cette question me fait rire. Les médias espagnols parlent depuis octobre. Il n’est pas content, ceci, cela... Tout ça, c’est faux. Les médias espagnols travaillent pour les clubs espagnols, contre les clubs français. Je me demande pour qui travaillent les médias français."

Mais c’est ensuite que c’est devenu intéressant, quand Marc Benoist, journaliste à TF1, à la suite de cette réponse, a demandé au dirigeant si Neymar allait prolonger son contrat. Et là, Nasser Al-Khelaïfi a fendu l’armure, lâchant un "pourquoi pas, on va discuter" qui en dit long. Il n’est en effet pas banal de voir un joueur, même très talentueux, ayant plus que doublé son salaire moins d’un an auparavant en passant d’un club à un autre, demander une prolongation, forcément assortie d’une augmentation. Et encore moins de voir un président lui ouvrir publiquement la porte. Cette déclaration du président du PSG rappelle que, dès le mois de mars, le très sérieux quotidien britannique The Times révélait que Neymar avait posé cette augmentation comme condition pour rester une saison de plus à Paris. Une information récemment confirmée par Libération. Et qui donne tout son sens au silence de Neymar.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar la superstar du PSG

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter