PSG-Anderlecht : auteur d'un triplé, Layvin Kurzawa fait taire les critiques et entre dans l'histoire de la C1

Football
RÉPONSE - Face à Anderlecht, ce mardi soir au Parc des Princes (5-0), Layvin Kurzawa a réalisé une performance pleine avec un triplé à la clé. Le premier de l'histoire pour un défenseur en Ligue des champions. Très critiqué, le latéral en a profité pour adresser un message à ses détracteurs.

Dès son premier but, le geste était sans appel. Doigt sur la bouche, Layvin Kurzawa tenait sa revanche. Face à Anderlecht, ce mardi soir au Parc des Princes (5-0), le latéral gauche a fait mieux que faire taire ses détracteurs, il est entré dans l'histoire. Particulièrement critiqué aussi bien sous les couleurs du PSG qu'en équipe de France pour son manque de discipline défensive et son inefficacité dans ses centres, Kurzawa a profité de cette soirée européenne pour faire parler la poudre en réalisant un triplé inédit. Le premier de sa carrière, le soir de ses premiers buts en Ligue des champions avec le club de la capitale. Et, surtout, le premier de l’histoire pour un défenseur en Ligue des champions.

Peu inquiété défensivement par la formation bruxelloise, le joueur formé à l'AS Monaco s'est montré très disponible offensivement, combinant sans cesse avec un Neymar des grands soirs et un Marco Verratti marchant littéralement sur l'eau dans l'entrejeu parisien. Avec deux réalisations du pied gauche, le premier comme renard des surfaces, le deuxième d'une frappe croisée puissante et un but de la tête sur un service parfait de Dani Alves, Kurzawa a fait étalage de sa palette technique et relance ainsi le suspense dans le match qui l'oppose au rugueux mais solide espagnol Yuri Berchiche.

Je travaille à l'entraînement tous les joursLayvin Kurzawa en zone mixte après PSG-Anderlecht.

Au sortir de la rencontre, Layvin Kurzawa s'est d'abord félicité de la prestation collective du PSG, avant de s'exprimer sur sa réussite personnelle : "Tout le monde peut être content ce soir. On a gagné 5-0, on a fait un beau match devant nos supporters, à nous de continuer comme cela." "Je marque un triplé grâce à mes coéquipiers, je suis très content. J'ai repris un peu de confiance. J'espère que je vais continuer", a-t-il ajouté.

Concernant sa fameuse célébration le doigt sur la bouche comme pour répondre aux critiques sur son niveau de jeu inconstant cette saison, l'arrière gauche s'est également expliqué au micro de beIN Sports : "C'était pour tout le monde, c'était sous le coup de l'émotion que je l'ai fait. Je travaille à l'entraînement tous les jours, le résultat s'est vu ce soir. Je suis aussi heureux pour les gens qui m'entourent." A lui de prouver dès samedi face à Angers (17h), qu'il ne s'agissait pas d'un simple coup d'éclat et qu'il faudra compter dans les mois à venir sur Layvin Kurzawa.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'élimination du PSG en Ligue des champions

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter