Ligue 1 - Inoffensif contre Saint-Etienne, le PSG s’est fait punir (1-1)

Football

COUP DE FROID – On avait quitté le PSG avec une défaite à Monaco (3-1) avant la trêve, on a retrouvé ce vendredi soir un champion de France inoffensif et tenu en échec par Saint-Etienne (1-1, 4e j. de L1). L’attaquant Beric, dans le temps additionnel, a répondu à l’ouverture du score de Lucas sur penalty (66e).

On savait ce PSG à court de rythme, en manque de repères, mais peut-être pas à ce point. Vendredi soir, deux semaines après sa dernière sortie ratée en Ligue 1 à Monaco (3-1), le quadruple champion de France en titre n’a renoué avec la victoire contre Saint-Etienne (1-1) au terme d’une partie somme toute médiocre.

Il faut dire qu’Unai Emery, privé des blessés Serge Aurier, Thiago Silva, Maxwell et même Layvin Kurzawa (en cours de match), avait décidé en prime de laisser Edinson Cavani et Angel Di Maria sur le banc, à quatre jours d’un match très important contre Arsenal en Ligue des champions. 

Lire aussi

    Deux, comme le nombre d’occasions parisiennes vendredi

    Avant le match de gala, le public Parc des Princes a donc assisté à un match lambda ce vendredi soir. Pendant plus d’une heure de jeu, le duel a opposé une équipe stéphanoise ultra défensive à une formation parisienne bien trop frileuse. Le trio Hatem Ben Arfa – Jesé Rodriguez – Lucas, lancé au coup d’envoi, fut totalement inoffensif et seul l’ancien Niçois, sur un amour d’ouverture de Marco Verratti, a eu une balle de but entre les pieds (0-0, 31e) avant le penalty du Brésilien (1-0, 66e).

    "On n’a pas fait un très bon match", a d’ailleurs reconnu ce même Lucas au micro de Canal Plus Sport à l’issue du match. "Quand on change le coach, on change la philosophie. Ça prend un peu de temps, c’est normal, mais on va améliorer tout ça", a-t-il ensuite annoncé. 

    En attendant, ce nouveau PSG ne semble pas effrayer ses adversaires hexagonaux comme pouvait y parvenir son prédécesseur. Et les Verts, malgré une volonté première de défendre, n’ont jamais affiché des signes d’inquiétude et de stress. Ce sont même eux, lors de la première demi-heure, qui avaient frappé les premiers avec cette reprise à bourt portant d’Henri Saivet repoussée par Kevin Trapp (0-0, 27e). Symbole d’un match considéré difficile jusqu’au bout, les joueurs de Christophe Galtier ont réussi à égaliser en toute fin de rencontre, grâce à un but de renard de Robert Beric (1-1, 90e+3). Qu'on se le dise, l'opération changement au Paris Saint-Germain ne se fera pas en un jour...

    VIDEO. PSG-ASSE (1-1) : "On n'a pas joué contre une équipe de bras cassés", lance Meunier

    En vidéo

    PSG-ASSE (1-1) : "On n'a pas joué contre une équipe de bras cassés", lance Meunier

    VIDEO. PSG-ASSE (1-1) : "On est déçu, mais pas abattu", assure Ben Arfa

    En vidéo

    PSG-ASSE (1-1) : "On est déçu, mais pas abattu" assure Ben Arfa

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter