PSG : Barthez juge aberrant la concurrence entre Areola et Trapp

PSG : Barthez juge aberrant la concurrence entre Areola et Trapp

DirectLCI
FOOTBALL - Dans Le Parisien, le champion du monde 98 critique la concurrence installée par l’entraîneur du PSG, Unai Emery, au poste de gardien entre Alphonse Areola et Kevin Trapp. "Ça fragilise les deux gardiens mais aussi l’équipe", assure l’ancien portier des Bleus.

Fabien Barthez ne mâche pas ses mots. Dans Le Parisien ce lundi, le champion du monde 98 critique le choix d’Unai Emery de n’avoir jamais installé de véritable hiérarchie au sein des gardiens de but du PSG. Il est vrai que depuis l’an passé, le coach parisien n’a jamais tranché entre l’international français, Alphonse Areola et l’international allemand, Kevin Trapp. 


"Pour moi, tu ne peux pas dire : 'vous êtes deux numéros1'. La concurrence, je suis contre. Le gardien ne sait pas où il va, il a du mal à progresser. Ça ne peut pas marcher. C’est une aberration", lance l’ancien portier de Manchester United. A ses yeux, cette absence de choix "fragilise les deux gardiens mais aussi l’équipe".

"A ce niveau, ce qui fait la différence c’est la tête"

"Quand  tu es gardien, la concurrence, c’est toi-même, pas les autres", ajoute-t-il, soulignant qu’il est difficile de jouer, à ce poste en particulier, avec confiance quand on se sait potentiellement sur la sellette. "Nous, les gardiens, on sait tous plus ou moins attraper les ballons. A ce niveau, ce qui fait la différence c’est la tête".


En revanche, Fabien Barthez se refuse à conseiller à Unai Emery sur lequel de ses gardiens de but il doit installer comme titulaire. "Chacun a ses qualités et ses défauts. Il faut qu’ils restent eux-mêmes. Je n’ai pas spécialement de préférence. Tous les deux ont encore besoin de travailler, de progresser, de faire des matches", selon lui.

Plus d'articles

Sur le même sujet