PSG - Bayer Leverkusen : Paris qualifié sans se forcer (2-1)

PSG - Bayer Leverkusen : Paris qualifié sans se forcer (2-1)

DirectLCI
FOOTBALL – Revivez la victoire du PSG sur le Bayer Leverkusen (2-1) qui qualifie les Parisiens pour les quarts de finales. Mais le contenu du match laisse à désirer.

Score : PSG - Bayer Leverkusen (2-1)
But pour Leverkusen : Sam (5e) 
PSG : Marquinhos (13e), Lavezzi (53e)

Paris s'est qualifié pour les quarts de finales de la Ligue des Champions grâce à deux victoires sur le Bayer Leverkusen (0-4, 2-1). Les amateurs de beau reste tout de même sur leur faim après ce match sans intensité. Paris a fait le job. 

93e : Fin de match épique à Barcelone, où le Barça s'impose finalement 2-1.

92e : oh le vilain tacle de Wagener sur le tendon d'Achille de Lucas. Pas mal pour une dernière action. 

91e : Le Parc remercie ses joueurs; Pour l'ensemble des deux matches alors hein...

90e : C'est pour Lucas et c'est dans le mur. 

89e : Oh l'excellent coup franc plein axe pour Paris !!! Cabaye, Lucas ou qui ?

88e : Dernière montée de Digne qui aura fait une grosse partie et qui peut prétendre à plus de temps de jeu. 

87e : Lucas saute et retombe sur le dos, il repart en marchant comme un grand père. 

86e : Sinon, quand même, le PSG est QUALIFIE !

85e : Bon il se termine ce match ?

84e : Rentrée de Camara et sortie de Cavni. Grosse ambition Laurent Blanc

83e : LENOOOOOOO !!! Bel arrête sur Pastore qui lui tire dessus. Excellent mouvement entre l'argentin et Ménez au départ

82e : OOHHH UN TACLE DE JALLET !!! Sans faute ni perte de balle !

81e : Ménez fait une Ménez, soit un crochet suivi d'un plongeon. Classique

80e : C'est dommage ce manque de rythme, ça va pas servir les affaires de Cabaye ça...

79e : Oh le sabrage de tibia de Rabiot. Au moins il sait mettre des coups. Jaune au passage. 

78e : Bon paris aura réussi à baisser d'intensité par rapport à la première période. Solide.

77e : Sortie de Reinartz, le poète er entrée de Wagener 

76e : Inutile de préciser que les parisiens sont à la cool là. 

75e : Malin Rabiot qui vient se planter devant Jallet au moment de la relance...

74e : Tiens, Jallet vient de réussir une passe !

73e : C'est Cabaye, et c'est au-dessus. 

72e : Excellent coup franc pour les Parisiens, c'était pas le moment de sortir Zlatan...

71e : Sortie d'un certain... Zlatan. Sous l'ovation du parc. Pas content le Suédois. C'est Ménez qui rentre. 

70e : BUUUUT... de Messi pour le Barça... On retrouvera donc les Catalans au prochain tour

69e : C'était juste devant l'arbitre en même temps. Pas malin le garçon. 

68e : ROUGE POUR CAN !! Un deuxième jaune pour une (petite) simulation sur Cabaye. C'est surprenant...

67e : Sortie de Sam et Castro, Son et brandt rentrent

67e : Sur le corner C'est évidemment Thiago qui s'impose

66e : Il est chaud Sirigu et s'impose devant le costaud Derdiyok. 

66e : Sinon Cabaye est pas très tranchant. Il manque de temps de jeu. 

65e : IBRAAAA !!! c'est dans le ciel cette frappe du Suédois, sur une belle passe de Pastore. 

64e : OH CAVANIII !!! Il se promène entre trois joueurs du Bayer, en leur collant deux petits-ponts en passant

63e : Sortie de Lavezzi et entrée de Lucas. 

62e : Belle action de Can qui sert Derdiyok, mais c'est à côté

61e : Sinon les Allemands on abandonné l'idée de se qualifier. Mais, semble-t-il de faire un grand match aussi. 

60e : Par contre les Parisiens sont faiblards en possession. Seulement 56%, pas la forme...

59e : Par contre la barbe mec... Faut que tu fasses un truc. 

58e : Bon El Pocho il est partout. #Ezequiel2014

57e : Sinon toujours (0-0) à Barcelone. 

56e : Encore un beau centre acrobatique de Digne, mais cette fois c'est trop long pour Cavani

55e : Le Parc chante "Bayer, bayer on t'enc...". S'il vous plaît, laissez revenir les ultras...

54e : Grosse pression sur les Allemands, Zoumana Camara part à l'échauffement

53e : BUUUUUUUUUT DE LAVEZZIIIIIIII !!!!!!! Excellente passe en retrait de Digne et frappe au premier poteau de l'Argentin (2-1). 

52e : Bon les gars on a compris que vous savez gérer un match.....

51e : Jaune pour Rolfes pour une semelle sur Cabaye. 

50e : Oh le petit Can qui fait ce qu'il veut à l'entrée de la surface. Heureusement Thiago Silva lui sort dessus 

49e : Belle idée de Cabaye de lancer Lavezzi dans la surface mais sa passe est trop forte

48e : Zlatan pose une contrôle avec son pied plus haut que sa tête. 

47e : OH !!! Jallet !!! Le crochet qui élimine deux défenseurs... C'est son jumeaux qui est entré à la pause ?

46e : On y retourne sans changement. Enfin pour les joueurs, parce que si ça pouvait bouger au niveau de jeu

Grosse déception sur cette première mi-temps où le PSG est très peu actif. Les Parisiens cherchent à contrôler le match plutôt qu'à jouer. Certe, Paris a encaissé un but d'entrée mais l'égalisation est vite venue, et Paris aurait pu dérouler. Mais ce milieu de terrain new look a du mal à s'imposer. Seul Digne surnage.  

46e : Bon ben on le joue même pas... Fin de cette première période "passionnante".

45e : Joli petit coup franc pour Paris. Ce sera le dernier frisson avant la pause. Comment ça le seul de la mi-temps ?

44e : Ah enfin un raté de Digne. Après un excellent débordement, son centre est mal ajusté. Nous voilà rassurés. 

43e : La frappe de Rabiot ! C'est au-dessus...

42e : C'est pas mieux à Barcelone, toujours 0-0 entre le Barça et Manchester.

41e : Oh ben le voilà Pastore !!! Quand il faut perdre le ballon, il est là...

40e : Bon les Allemands passent plus le milieu de terrain balle au pied là. 

39e : Et encore Digne qui s'impose devant Sam. Gros, gros match du français. 

38e : CAVANIIIIII !!! Le face à face  avec Leno et c'est le gardien qui s'impose. Mais l'Uruguayen prend le temps de raler alors que le ballon lui était revenu dans les pieds. 

37e : Sinon quelqu'un a des nouvelles de Pastore ? 

36e : C'est Digne le Parisien le plus en vue. 

35e : Les Parisiens se contentent d'attendre les Allemands pour contrer. Une sorte de ligne Maginot. 

34e : Oh Zlatan oublie Digne lancé et se fait prendre le cuir. Le Français l'engueule. Non ça c'est une vanne. 

33e : Enfin, mis à part si on aime les tacles à l'ancienne au milieu du terrain. 

32e : Bon finalement, il est un peu chiant ce match

31e : Jallet tente un dribble, Cavani vient le couvrir...

30e : Un ballon pour Lavezzi, un tacle sur le tibia. Belle moyenne allemande

29e : Au milieu, Rabiot est pas mal. Sauf quand il s'agit de construire le jeu...

28e : Bim le tacle à l'allemande de Reinartz sur Cabaye... Cadeau

27e : SIRIGUUUUUUUUUU QUEL ARRET !!!! Rolfes l'a bien tiré mais l'Italien est bien prompt. 

26e : PENALTY POUR LE BAYER !!! Jallet est bien sur sa lancée...

25e : Bon Digne croque un premier joueur, élimine un deuxième qui , en bon bourin germanique le découpe. 

24e : Oh la passe magnifique de Reinartz !! dans la surface, mais Castro est loin de la reprendre

23e : Ce petit Donati, il est très intéressant pour le Bayer

22e : Bon Paris presse, mais sans trop se fatiguer quand même

21e : Thiago Silva pas content. c'est Jallet et Marquinhos qui prennent

20e : Et Zlatan qui ne cadre pas, bien lancé par Pastore

19e : Bon Jallet par contre il est pas dedans. c'est sa mèche qui doit le gêner. 

18e : LA BAAAAAAAARE !!! Mr Ibra !!! La petite pichenette pour battre Leno en duel. Le cuir est sur la barre

17e : Bon là le côté Cabaye-Digne fait du mal aux cousins germaniques 

16e : Oh la récupération de Digne. Et le tacle violent dans la foulée. Ce garçon est chaud

15e : Olé, récupération du ballon par le milieu défensif Zlatan qui pose un petit pont à Rolfes pour la donner à Pastore

14e : Du coup Zlatan redescend au milieu pour bloquer la possession du ballon

13e : BUUUUUUUUUUUUUUUT !!! L'égalisation  de Marquinhos sur le corner !!! Belle tête du Brésilien sur un centre parfait (1-1)

12e : LA VOILA LA PREMIERE OCCAZ ! Zlatan en face à face avec Leno, le portier détourne. 

11e : Ah ben voilà ! Rabiot pose une bonne vieille semelle sur Rolfes. C'est comme ça qu'il faut se faire respecter. 

10e : Notons le, pour une fois le Parc semble décider à soutenir son équipe. 

9e : Bim le sombrero de Sam sur Digne. Bon derrière la reprise par rejoindre le fameux ballon de Ramos. 

8e : C'est le milieu new look qui se fait bouger pour le moment

7e : Bon les Allemands faudrait les calmer là, ils partent à l'abordage à la moindre perte de ballon

6e : Si quelqu'un pouvait dire à jallet qu'il doit couvrir les mecs qui partent dans son dos...

5e : BUUUUUUUUUUUUUUT !!!! Oh le centre parfait de Donati sur la tête de Sam qui ouvre le score pour les Allemands (0-1) !!!

4e : Les Parisiens posent tranquillement leur jeu. C'est à dire qu'ils regardent les Allemands courir après le cuir. Avec un grand sourire. 

3e : OH LA PREMIER FRAPPE !!! Et elle est pour Can de 25 mètres. Sirigu assure 

2e : On va se donner un petit objectif, le record du club, sur une confrontation aller retour est de 7à 0 face au FC Vaduz en 1997. Record à battre ? 

1ère : C'est parti pour le Paris show. Alors ? Elle va s'élever à combien la note en fin de match ?

20 h 45 : "Ils sont les meilleurs... Les grandes équipes" etc... etc... Frisons là. 

20 h 42 : Les joueurs sont dans les couloirs. Les Parisiens sont chauds. 

20 h 40 : Evidemment on gardera aussi un oeil sur le Barça qui reçoit les Anglais de Manchester City. Les Catalans l'avaient emporté à l'aller deux à zéro. 

20 h 35 : On nous signale des bagarres entre hooligans dans le metro, ça pour la castagne, les Allemands ils sont là. 

20 h 30 : Depuis la fin de la phase de groupe, les Wer, oui c'est leur nom romantique, se sont fait croquer huit fois en onze rencontres... La forme olympique quoi...

20 h 20 : Les joueurs sont à l'entrainement, l'occasion de signaler que le climat est parfait pour la pratique du football. 

20 h 10 : Sinon, le Bayer n'a pas remonté une seule de ses neuf doubles confrontations européennes après avoir perdu le match aller. Qui a dit Nerverkusen ?

20 h 00 : Bon, on va enfin pouvoir voir Yohan Cabaye titulaire dans un grand match. De là à dire que c'est décisif pour le Français...

19 h 45 : Pour le Bayer, c'est la présence de Stefan Kiessling sur le banc, au repos. C'est Eren Derdiyok qui est à la tête de l'attaque. 

19 h 40 : Les compos sont tombées. Pour Paris, avec les forfaits de Matuidi et Verratti c'est un milieu de terrain inédit que Laurent Blanc aligne, avec Rabiot, Cabaye et Pastore. Thiago Motta est lui sur le banc. Sirigu – Jallet, Thiago Silva, Marquinhos, Digne – Cabaye, Rabiot, Pastore – Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi.

19 h 30 : un peut de stats pour commencer. Paris est tout simplement invaincu à domicile en coupe d'Europe depuis 27 matches. 

Il va falloir se méfier. Pour bien faire, les joueurs et le staff du PSG ont répété, à qui voulait l'entendre cette semaine, qu'il faudrait faire attention à ce huitième de finale retour face au Bayer Leverkusen. Comprenez qu'il ne faudrait pas prendre quatre buts à domicile, sans en mettre un. Comme-ci, après en avoir passé quatre aux Allemands chez eux à l'aller (0-4), et n'avoir concédé quasi-aucune occasion, les Parisiens allaient s'écrouler au Parc.

Plus sérieusement, les Allemands viendront sans doute ce mercredi soir tenter d'offrir une prestation plus convaincante que le match aller, pour sortir avec les honneurs de la compétition. Aux Parisiens d'en remettre une couche pour marquer, avant les quarts de finales, les esprits des autres prétendants à la coupe aux grandes oreilles. Et puis ce n'est pas tous les jours que l'on peut humilier deux fois les cousins germaniques.  

Les équipes :

Paris : Sirigu – Jallet, Thiago Silva, Marquinhos, Digne – Cabaye, Rabiot, Pastore – Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi.
Bayer Leverkusen : Leno – Wollscheid, Guardado, Toprak, Donati – Reinartz, Rolfes, Can, Sam – Castro, Derdiyok.  

Plus d'articles

Sur le même sujet