PSG - Blanc : "L'objectif, c'était une coupe. Pas deux"

PSG - Blanc : "L'objectif, c'était une coupe. Pas deux"
Football

FOOTBALL - A la veille d'affronter Lille, en finale de la Coupe de la Ligue, Laurent Blanc a tenté de nuancer le bilan du PSG cette saison, récemment éliminé de la C1. Pour le coach parisien, remporter les deux coupes nationales n'est pas un impératif. Morceaux choisis.

Il est loin le temps où Paris s'affichait comme un prétendant à toutes les compétitions : le championnat, les coupes nationales, la prestigieuse Ligue des champions... Eliminé de cette dernière par Manchester City il y a dix jours, une nouvelle fois en quarts de finale, le club parisien passe sa fin de saison à ressasser. Et, c'est la double peine, à répondre à des questions sur ce nouvel échec européen.

Dans cet exercice, on ne peut pas dire que le PSG se montre particulièrement habile. Là où certains manieraient sans encombre le mea culpa, au moins en apparences, Laurent Blanc et sa troupe coupent généralement court à toutes les remarques qui pourraient atténuer le côté "exceptionnel" de leur saison. Le principe, dès lors, est de faire passer pour un exploit ce qui était à l'origine les objectifs du début de saison.

Matuidi : "Une super saison"

"Les objectifs étaient de gagner une coupe. Pas deux", a ainsi argué Laurent Blanc en conférence de presse ce vendredi, à la veille d'une première finale contre Lille (l'OM, quinzième de Ligue 1, se présente dans un mois pour la seconde). "On a envie de gagner les deux. Mais on va d’abord les jouer", a ensuite précisé l'entraîneur des Rouge et Bleu, qui sait prudence garder.

"Si on remporte ces deux derniers titres, ce sera une super saison car en en Ligue 1 on a fait quelque chose de grand. Nous, on ne le banalise pas", a également confié Blaise Matuidi, visiblement branché sur le même courant. Un joueur qui n'hésite pas à évoquer un potentiel "quadruplé" puisque, à défaut d'avoir soulevé la coupe aux grandes oreilles, le PSG a remporté le fameux Trophée des champions en début de saison: ce tournoi qui dure un match. "Quand vous êtes un compétiteur, tous les titres sont bons à prendre", affirme par ailleurs l'international tricolore. Quand on est en mission "enjolivement du palmarès" aussi...

A LIRE AUSSI 
>> Avant PSG-Lille, Cabaye "ne sait pas s'il y a un conseil qui fonctionne contre Paris"
>> REVIVEZ - Lorient - PSG (0-1) : "Ibra" qualifie les Parisiens
>> Bayern : Kingsley Coman explique les raisons de son départ du PSG

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent