PSG : Blanc reproche à Cavani son comportement "dans la vie d'un groupe"

PSG : Blanc reproche à Cavani son comportement "dans la vie d'un groupe"

Football
DirectLCI
COMPORTEMENT – Avant de retrouver Toulouse en demi-finale de la Coupe de la Ligue mercredi soir au Parc des Princes, Laurent Blanc a longuement évoqué le cas d'Edinson Cavani, de nouveau laissé sur le banc samedi face à Angers. Si l'entraîneur du PSG a salué le comportement collectif de l'Uruguayen sur le terrain, son attitude dans la vie du groupe parisien lui déplaît davantage.

Si on nous avait dit à la fin de l'année dernière, que les titularisations d'Edinson Cavani en 2016 se résumeraient à des simples matches de coupes nationales face à Lyon et Toulouse, on n'y aurait pas forcément cru. En dépit d'un important déchet technique et de son manque d'efficacité devant le but, l'Uruguayen, auteur de 10 buts en L1, était, jusqu'au 13 décembre dernier, un titulaire indiscutable dans le couloir gauche du onze de départ concocté par Laurent Blanc.

Et puis il y a eu cette fameuse réunion à Doha entre Ibrahimovic, Matuidi, Thiago Motta, Thiago Silva et l'entraîneur parisien au cours de laquelle l'attitude de l'ancien joueur du Napoli, parti en vacances anticipées cet hiver, a été longuement évoquée et remise en cause par ses coéquipiers. Une réunion qui s'est finalement révélée cruciale pour Edinson Cavani, laissé sur le banc lors des trois dernières rencontres de Ligue 1 au profit de Lucas.

"J'espère que dans le futur, Cavani aura conscience qu'il doit se comporter plus collectivement"

Sur le terrain, ce joueur acheté 64 millions d'euros à l'été 2013 s'est toujours démené, sacrifié, quitte à tirer un trait définitif sur ce poste d'attaquant de pointe qu'il a tant convoité. Ce mardi, Laurent Blanc n'a d'ailleurs pas hésité à saluer le comportement de son joueur  "qui a de grandes chances de jouer" contre Toulouse en demi-finale de Coupe de la Ligue en le qualifiant de "généreux, collectif dans le jeu" et "qu'il a défendu bec et ongles depuis deux ans". Le problème de Cavani se situe autre part. Bien loin de la pelouse du Parc des Princes. Dans la vie du groupe, l'attitude du joueur serait finalement en totale contradiction avec celle affichée les soirs de matches.

EN SAVOIR +
>> Laurent Blanc reconnaît "un problème de comportement" de la part de Cavani
>> Les vacances anticipées de Cavani déplaisent aux cadres du PSG

"Je l'ai dit et je le répète, il n'y a aucun problème pour moi de rajouter cela : le sport, et le football en particulier, est un sport collectif, on ne peut pas faire ce que l'on veut parce que, sinon, cela devient impossible de gérer un groupe, a expliqué Laurent Blanc en conférence de presse. Quand Edi est sur un terrain, il n'y a rien à lui reprocher. Dans la vie d'un groupe... Il n'a pas fait ce qu'il fallait faire. C'est comme ça. Je pense qu'il en est conscient et j'espère que, dans le futur, il aura conscience qu'il doit se comporter plus collectivement que ce qu'il a fait." Dorénavant, tâche à Cavani de faire oublier son comportement égoïste hors des terrains en relançant la machine dès mercredi soir face à Toulouse. Et ça tombe bien, il devrait jouer à la pointe de l'attaque, son poste préférentiel.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter