PSG : Cavani, la réhabilitation par les chiffres

PSG : Cavani, la réhabilitation par les chiffres

FOOTBALL - Edinson Cavani a libéré le PSG, mardi à Nicosie. Et donc marqué un nouveau but, ce qui est loin d'être rare pour l'Uruguayen depuis son arrivée chez les champions de France, contrairement à ce que pourraient penser certains.

Les critiques pleuvent sur Edinson Cavani depuis le début de la saison. Maladroit, inefficace, incapable de suppléer Zlatan Ibrahimovic à la pointe de l'attaque du Paris Saint-Germain, l'attaquant uruguayen a tout entendu. Sauf que le Matador est toujours debout et a enlevé une belle épine du pied des champions de France, mardi à Nicosie. A trois minutes de la fin du temps réglementaire, Cavani a frappé pour offrir la victoire au PSG sur le terrain de l'Apoel (1-0).

Après une jolie feinte sur une remise de la poitrine de Jean-Christophe Bahebeck, on a cru que l'ancien goleador de Naples s'était empalé sur la défense du club chypriote et qu'il n'y arriverait pas, une nouvelle fois. Comme à la 26e minute, lorsqu'il ratait une reprise sur un centre en retrait de Lucas. Mais voilà, la combativité est une qualité aussi naturelle que précieuse chez le Sud-Américain qui, d'un tir en pivot inesthétique, a finalement marqué le but de la victoire (87e).

Sans Ibra, Cavani est tout sauf transparent

"On n'a jamais renoncé à essayer de gagner. Que ce soit 'Edi' qui marque montre aussi que lui non plus n'a pas renoncé", a souligné Laurent Blanc. Si l'entraîneur du PSG évoquait une "panne de confiance" pour le vainqueur de la Copa América 2011 avec la Celeste, Cavani présente pourtant des statistiques loin d'être faméliques. A Chypre, l'Uruguayen a marqué son 6e but de la saison en 13 matches, toutes compétitions confondues. Le bilan est honorable, même s'il ne fait pas de Cavani "un des meilleurs attaquants du monde", au moins sur le plan comptable, comme le prétend le président parisien Nasser Al-Khelaïfi.

EN SAVOIR +
>> Apoel Nicosie-PSG (0-1) : et Cavani a dégainé
>> Vidéo : le but de Cavani et les meilleurs moments du match

Reste que le décrié Cavani est tout sauf inapte à faire trembler les filets. Depuis son arrivée à Paris, à l'été 2013, il a inscrit 31 buts en 57 matches, dont 6 en 11 sorties en Ligue des champions. En l'absence d'Ibrahimovic, le joueur peut se targuer d'avoir marqué 11 fois en 16 rencontres. "Le plus important pour un attaquant, c'est de marquer", rappelait l'intéressé après son but victorieux à Nicosie. Ce que fait régulièrement celui dont le statut de joueur le plus cher de l'histoire de la Ligue 1 (64 millions d'euros) est tout sauf un cadeau en cas de baisse de régime.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Gaza : la France appelle Israël à "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide"

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

Espagne : arrivée record de 6000 migrants en une journée à Ceuta, 2700 renvoyés au Maroc

Carte bancaire : vos achats en ligne de plus de 30 euros passent à l'authentification forte

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.