PSG - Chelsea : "Eden Hazard est juste derrière Ronaldo et Messi"

PSG - Chelsea : "Eden Hazard est juste derrière Ronaldo et Messi"

DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS – Défenseur du Losc jusqu'en 2009, Grégory Tafforeau a vécu de l'intérieur les débuts d'Eden Hazard et son éclosion dans le groupe pro lillois. En attendant le 8e de finale aller, mardi au Parc des Princes, il revient pour metronews sur ce talent extraordinaire que tout le monde au club voyait déjà comme un futur grand.

Les souvenirs sont intacts. Saison 2007-2008, Lille est encore entrainé par Claude Puel quand Eden Hazard, 24 ans depuis un mois, fait ses premiers pas avec les pros. "Il était mineur, c'était un gamin, se souvient Grégory Tafforeau. On avait entendu qu'il y avait un phénomène qui jouait avec la réserve et on a vite compris qu'il serait un futur grand joueur." Les qualités du jeune Belge sautent aux yeux mais pas question de se pâmer devant la nouvelle star. Ce n'est pas le genre de la maison lilloise.

Une certaine nonchalance

"Il avait aussi des défauts propres à la nouvelle génération. Il s'entraînait les lacets défaits, les chaussettes baissées", raconte Tafforeau, avec le recul de ses 38 ans. Un certain dilettantisme vite recadré par les tauliers du groupe. "Rien de bien méchant, poursuit sont ancien coéquipier. Ce sont des choses qui lui ont servi. Il s'est aussi rendu compte de lui-même que le haut niveau, c'était très différent de la CFA."

Couvé par Claude Puel, Hazard découvre véritablement la Ligue 1 la saison suivante avec Rudi Garcia. "C'était surprenant de voir un gamin avec de telles qualités, ajoute Tafforeau. Sur le terrain il était sûr de lui, il dégageait cette force tranquille qui le caractérise encore aujourd'hui." Parti à Caen à l'été 2009, Grégory Tafforeau continue de suivre l'évolution du joyau belge. "La saison du titre de Lille (2011), il est exceptionnel. Il est régulier d'août à mai, décisif tout le temps, observe-t-il. Sans Hazard, je ne suis pas sûr que le Losc eut été champion. Le tournant pour lui, c'est d'avoir fait le bon choix en partant à Chelsea."

Mourinho est fan du Belge

Arrivé en 2012, Hazard (qui a inscrit 13 buts et adressé 12 passes décisives en 36 apparitions cette saison) vient d'ailleurs de prolonger chez les Blues jusqu'en 2020, pour le plus grand plaisir de son coach."Son évolution a été fantastique. Il est encore très jeune et peut devenir le meilleur", estime José Mourinho qui en a fait une des pièces maitresses de son effectif. Un constat que partage Tafforeau. "Pour moi il y a Ronaldo, Messi et juste derrière Hazard. C'est clairement le joueur qui prendra le relais au sommet quand les deux premiers commenceront à décliner."

EN SAVOIR + >> Chelsea : José Mourinho, le roi de la punchline

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter