"J’aurais dû marquer plus de buts", affirme Kylian Mbappé... auteur d’un quadruplé en 13 minutes contre l’OL

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Kylian Mbappé a frappé un énorme coup en marquant quatre fois en l'espace de 13 minutes, dimanche 7 octobre au soir lors de la démonstration parisienne face à Lyon (5-0). Pourtant, l’attaquant français préfère parler des "paliers qu’il [lui] reste à franchir pour arriver vraiment en haut".

Depuis la fin du règne sans partage de Zinedine Zidane sur le football français, de nombreux jeunes prodiges se sont succédé, donnant l’impression d’une nouvelle prise de pouvoir. Mais ni Franck Ribéry, ni Samir Nasri, ni Yoann Gourcuff, ni Karim Benzema, pour ne citer que les plus illustres, n’ont su tenir leurs promesses sur la longueur. Même Antoine Griezmann et Paul Pogba, qui ont connu le succès avec les Bleus, ont dû renoncer au leadership pour mieux se fondre dans un collectif. C’est dire à quel point le début de carrière de Kylian Mbappé, auteur d’un retentissant quadruplé en 13 minutes dimanche soir face à l’OL (5-0), à l’âge de 19 ans, est hors-norme.

C’est pas une question d’âge. C’est sept occasions et quatre buts. C’est pas mal mais on peut faire mieux.Kylian Mbappé après PSG-OL (5-0)

Avant ces quatre buts, l’ailier droit des Bleus et du PSG avait d’ailleurs donné l’impression de passer à côté de son match, ratant au passage une pelletée d’occasions de buts, dont deux face-à-face directs avec le portier lyonnais Anthony Lopes. Lequel dira après la rencontre : "Je pensais avoir fait les bons arrêts devant lui mais… Il est arrivé ensuite à être au-dessus de tout ça, et à en mettre quatre. C’est la marque des grands joueurs, de ne pas douter."

Effectivement, Kylian Mbappé n’a pas douté, il l’a lui-même affirmé. Dès le coup de sifflet final, il analysait même très froidement sa performance, se gardant de toute euphorie. "J’ai perdu des duels et j’aurais dû marquer plus de buts. Ça fait partie des paliers qu'il me reste à franchir pour arriver vraiment en haut. Je vais travailler", lâchait-il au micro de Canal+. Avant d’apparaître totalement blasé quelques minutes plus tard en zone mixte, où il a dit : "C’est pas une question d’âge. C’est sept occasions et quatre buts. C’est pas mal mais on peut faire mieux."

"L'idole" du fils... de Neymar

En attendant, son coéquipier Neymar, tête de gondole de ce PSG et accessoirement joueur le plus cher de l’histoire, s’est incliné, postant sur Instagram une photo de son fils "avec son idole", Kylian Mbappé donc. "C’est un phénomène, un crack. Kylian est un leader technique que le groupe respecte. Quand il parle on l’écoute", s’enflammera même le Brésilien face aux médias après le match. 

Son entraîneur, Thomas Tuchel, a, lui, ainsi détaillé la genèse de ce quadruplé déjà mythique : "Il n'a pas eu beaucoup de chance contre Belgrade mercredi. Et il a montré une belle mentalité à l'entraînement ces deux derniers jours. Aujourd'hui il a beaucoup travaillé tactiquement pour l'équipe et il s'est sacrifié défensivement. Il a reçu sa récompense avec ses quatre buts et il aurait pu en marquer cinq, six ou sept même ! Je suis très satisfait parce qu'il n'a pas perdu confiance, il a été magnifique."

Le Ballon d'or en ligne de mire

En ce lundi où sont dévoilés les 30 nommés pour le Ballon d’or, cette performance donnera forcément quelques idées à certains. "Mes trois finalistes sont Ronaldo, Messi et Mbappé", avait déclaré Neymar il y a cinq jours. L’intéressé, du reste, ne cache pas son ambition. "Pourquoi pas le gagner, oui, je ne me donne pas d’interdit, assurait le Français dimanche soir. Je veux continuer à progresser, à jouer, à être performant en équipe et quand ça vient, ça vient, et voilà." Ça vient.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter