PSG - Laurent Blanc : "A croire qu'on n'arrive pas à faire deux périodes de haut niveau"

PSG - Laurent Blanc : "A croire qu'on n'arrive pas à faire deux périodes de haut niveau"
Football

COUPE DE FRANCE - L'entraîneur du Paris Saint-Germain était soulagé, mercredi soir, après la qualification de son équipe en 8es de finale de la Coupe de France. Mais Blanc n'en oublie pas le contenu, parfois décevant. A Bordeaux, Willy Sagnol voit du positif dans la défaite.

► Laurent Blanc, entraîneur du PSG :
"La qualification m'a plu. On le répète souvent, l'important est de se qualifier. Après on a fait une bonne première période et la deuxième a été plombée par notre entame. Il y a eu encore une fois, deux périodes distinctes, à croire qu'on n'arrive pas à faire deux périodes de haut niveau. On ne pourra pas faire ça contre les grosse équipes. L'absence d'Ibrahimovic n'est pas due à son état de forme. Il y avait un souci de rotation et il avait besoin de récupérer pour être plus performant dans les prochaines semaines. On va avoir un calendrier chargé en février avec la Ligue des champions qui va s'ajouter au reste, mais on ne peut pas lâcher les matches. Les objectifs sont toujours très élevés à Paris."

EN SAVOIR +
>> Le PSG enchaîne enfin
>> Tous les buts du match en vidéo

 Zoumana Camara, défenseur du PSG (dans Le Parisien )
''L'équipe a été généreuse, mais c'est dommage, on s’est mis en difficulté tout seuls en encaissant un but au tout début de la seconde période. On a remis les Bordelais dans le match, ça a changé un peu la donne et on a un peu douté. (…) Mais on est sur la bonne voie. On est les premiers à vouloir bien jouer. On sait que notre jeu est moins fluide que la saison passée. L'an dernier, on trouvait parfois que c'était presque trop facile. Désormais on se rend compte de la difficulté à reproduire ce genre de prestations.

                         Cavani : ''J'ai beaucoup à apprendre de Zlatan''

► Edinson Cavani, attaquant du PSG, au sujet d'un ''divorce'' avec Zlatan Ibrahimovic, évoqué mercredi matin dans L'Equipe :
"Il n'y pas de problème entre nous, c'est un cirque médiatique qui a été créé par la presse française. Il y a un respect mutuel. Comment pourrais-je ne pas en avoir pour lui ? Il a fait l'histoire, j'ai beaucoup à apprendre de lui. On a le même objectif, gagner des titres, c'est le plus important."

Willy Sagnol, entraîneur de Bordeaux :
"On a quelques regrets car les deux buts de Paris sont issus de deux erreurs de notre part. On sait que face à des équipes talentueuses ça ne pardonne pas. Les Parisiens ont été matures, ils ont bien géré leur sujet en première période, en seconde c'a été un peu plus dur pour eux. Quand vous avez en face de vous Pastore, Cavani, Cabaye on ne peut pas parler d'équipe remaniée. En seconde période on a retrouvé des valeurs un peu perdues récemment. On sait qu'on est dans une situation difficile mais on travaille dur et on veut capitaliser sur cette période pour se relancer. On a vu parfois des choses un peu trop audacieuses de notre part, mais il faut parfois aller dans le mur pour se relever. Même si c'était un match de coupe, on a retrouvé des valeurs ce soir et parfois c'est plus important que les résultats."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent