PSG : Laurent Blanc à l'heure des choix

PSG : Laurent Blanc à l'heure des choix

DirectLCI
FOOTBALL - Désormais engagés sur quatre compétitions en même temps, le PSG de Laurent Blanc aborde une seconde partie de saison aux allures de chemin de croix pour les organismes de ses joueurs. Une équation ardue que devront résoudre l'entraîneur et le club au plus vite.

"Même si Paris joue toutes les compétitions pour les gagner, il va falloir classifier les objectifs." À peine qualifié pour les 16es de finale de la Coupe de France mercredi, Laurent Blanc se faisait déjà du souci. Son PSG se rend en effet à Ajaccio samedi, puis à Bordeaux en quart de finale de Coupe de la Ligue mardi, avant de recevoir Nantes en L1 le dimanche 19 et Montpellier en Coupe le mercredi 22. Et ainsi de suite, tous les trois jours, jusqu'au retour de la Ligue des champions, le 18 février. Un rythme effréné appelé à s'étendre sur plusieurs mois si l'équipe continue de gagner. Et qui pousse le coach à envisager les trois options suivantes.

Sacrifier une compétition
Dans tous les cas, Blanc devra choisir les moments les plus judicieux pour laisser ses cadres au repos. Une certitude : ce ne sera pas en Ligue des champions. Pour le reste, tout est possible. Si le PSG atteignait le dernier carré d'une coupe nationale, une équipe bis pourrait être alignée en Championnat trois jours avant. À l'inverse, le club devra bien privilégier l'une des deux coupes et utiliser l'autre pour faire jouer ses remplaçants, dans le but de ne pas négliger la course au titre de champion de France, restée très serrée jusqu'à présent.

Recruter
"Je suis très content de mon effectif. Il n'y aura du mouvement qu'en fonction des départs", assurait Blanc le 30 décembre. Mais la blessure pour deux mois du latéral droit Jallet, opéré d'une hernie discale mercredi, a pu changer la donne. Aucune décision n'a été prise pour laisser souffler Van der Wiel et le mercato dure jusqu'au 31 janvier. Rappelons, à ce sujet, que l'entraîneur ne dispose que du seul Rabiot pour remplacer l'un de ses trois milieux titulaires, et qu'aucun de ses attaquants ne semble en mesure d'épauler efficacement le duo Ibrahimovic-Cavani...

Relancer des joueurs en souffrance
Si personne n'arrive en renfort, Blanc misera sur les joueurs qui l'ont déçu depuis le début de saison. On pense à Marquinhos, qui pourrait jouer les arrières droit de fortune, à Pastore, qui devra enfiler le bleu de chauffe pour intégrer le milieu à trois, et au trio Lavezzi-Lucas-Ménez, dont l'un des membres finira bien par se montrer régulier. Ce qui nécessitera de la part du staff un travail psychologique très intense.

Plus d'articles

Sur le même sujet