PSG : le retour de Neymar samedi contre Strasbourg se confirme, les ultras menacent de boycotter le match

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

FOOTBALL – Le match PSG-Strasbourg, samedi 14 septembre (17h30), devrait marquer le retour de Neymar sur les pelouses de Ligue 1. Mais celui-ci s’annonce particulièrement houleux.

En qualifiant, au cœur de l’été 2019, c’est-à-dire au cœur du nouveau feuilleton Neymar, la fameuse "remontada" du FC Barcelone contre le PSG (une victoire 6-1 après une défaite 4-0 au match aller) en 2017 de "meilleur souvenir de [sa] carrière", l’attaquant brésilien espérait vraisemblablement créer un climat délétère à même de l’aider à forcer son retour vers le Barça. Peine perdue : les clubs catalan et parisien ne sont jamais parvenus à un accord, et voilà l’attaquant star coincé à Paris, avec des supporters qui, le 11 août dernier contre Nîmes, l’ont invité à "se casser" avec insistance, entre autres amabilités.

Voir aussi

Après une préparation et un début de saison tronqués par toute cette agitation, Neymar, qui a retrouvé les terrains la semaine dernière avec l’équipe du Brésil, effectuera vraisemblablement son retour au Parc des Princes ce samedi, face à Strasbourg, à l’occasion de la 5e journée de Ligue 1, en prenant place au moins sur le banc de touche au coup d’envoi. "Il y a 99% de chances qu’il soit dans le groupe", a en effet confié à L’Équipe une source interne au staff technique du coach, Thomas Tuchel, au sortir de la séance d’entraînement de jeudi. Jouera-t-il ? "Disons... qu’il y a une chance sur deux", a estimé cette même source. 

Cachez ces banderoles...

Le PSG a tout intérêt à ne plus repousser ce retour. D’abord parce que Kylian Mbappé et Julian Draxler sont toujours blessés, tandis qu’Edinson Cavani, en phase de reprise, paraît trop juste physiquement pour débuter la rencontre, au contraire du Brésilien, qui s’entraîne désormais tout à fait normalement. Ensuite parce que le retour de la star au Parc des Princes est redevenu inéluctable, et qu’il faudra bien passer ce moment pour le laisser derrière.

Lire aussi

Dans un contexte où les autorités sportives veulent bannir les banderoles homophobes en proscrivant totalement les banderoles, les dirigeants parisiens craignent que les ultras de la tribune Auteuil n’en déploient de nouvelles, hostiles au Brésilien, et les ont donc sollicités ces derniers jours pour leur interdire de le faire, sous peine de sanctions. Ce que le Collectif Ultras Paris (CUP) n’a pas, mais alors pas du tout apprécié, menaçant de boycotter, au nom de son indépendance, le match de samedi, ainsi que la réception du Real Madrid mercredi en Ligue des champions, tout en manifestant son mécontentement aux abords du stade, selon RMC Sport.

Voir aussi

Dit autrement : le PSG aurait le choix entre un public hostile et un public mutique. Un compromis reste pourtant possible, le CUP ayant prévu de se réunir avant d’annoncer sa position commune d’ici à samedi matin. Car les avis sont partagés au sein même du groupe de supporters, entre partisans d’une indifférence polie pour ne pas nuire à l’équipe et ceux d’une posture aussi vindicative que celle du 11 août. Une tendance, tout de même : mercredi, le CUP a fait l’impasse sur le match de handball entre le PSG et Nantes, ce qui est suffisamment inhabituel pour être interprété comme un premier signe de mécontentement... Décidément, ce feuilleton Neymar n’en finit plus de faire des vagues.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter