PSG : Leonardo réclame 8,5 millions d'euros à la FFF

Football
DirectLCI
FOOTBALL – L'ancien directeur sportif du PSG, Leonardo réclame près de 8,5 millions d'euros auprès de la Fédération française de football pour dommages et intérêts suite à sa suspension de 14 mois prononcée en août 2013. L'instance du football français va prochainement étudier le cas de l'ex dirigeant brésilien.

Suspendu 14 mois par la FFF en août 2013, Leonardo avait obtenu gain de cause en avril dernier auprès du Conseil d'Etat et était ainsi libre de pouvoir reprendre une activité au sein d'un club de football professionnel. Mais nouveau rebondissement dans cette affaire qui dure depuis le mois d'août 2013, Leonardo réclame depuis le mois de novembre la somme exacte de 8 514 952 € de dommages et intérêts pour "atteinte morale à son image et à sa réputation" comme l'a révélé ce vendredi matin le Parisien .

L'information a tout de suite été confirmée dans la foulée par la Fédération française de football par l'intermédiaire de Jean Lapeyre, directeur juridique de la FFF. "Je peux vous confirmer cette demande. On va étudier ça et voir si on dit oui ou non. Quand on considère que le montant est raisonnable, on peut régler les choses à l'amiable. Si ce n'est pas le cas, ce sera aux tribunaux de dire éventuellement quel serait un montant raisonnable" a t-il expliqué à l'AFP.

"Plus rien ne surprend" Noël Le Graët

L'ancien directeur sportif du Paris Saint-Germain avait l'interdiction d'exercer sa profession sur le sol français après avoir bousculé l'arbitre Alexandre Castro dans les couloirs du Parc des Princes lors de PSG-Valenciennes le 5 mai 2013. Le Brésilien a confié au journal que "le processus suit son cours depuis dix-neuf mois et mon avocat s'en occupe." La Fédération prend donc ce dossier très au sérieux. Si elle venait à répondre par la négative, le dossier pourrait alors être envoyé vers les tribunaux. Une énième étape judiciaire dans cette affaire qui a débuté il y a déjà 19 mois. Son président Noël Le Graet n'a pas tardé non plus à réagir, et a placé un petit tacle à Leonardo dans le même temps. "Leonardo a raison. La France est un beau pays, on l'a vu dimanche. Leonardo, c'est lui qui a bousculé un arbitre ? Je suis un vieux monsieur, plus rien ne me surprend..."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter