PSG : les dirigeants exigeraient des sanctions contre Aulas

Football
CONFLIT - Alors que Jean-Michel Aulas a passé ces derniers mois à critiquer le PSG, le club francilien exigerait des sanctions. L'accusation de "dumping financier", notamment, aurait fortement déplu aux dirigeants qatariens.

Après les privilèges fiscaux et la concurrence déloyale : le dumping financier. Il y a deux jours, Jean-Michel Aulas s'est lancé dans une nouvelle critique acerbe de la politique du Paris Saint-Germain. Une de trop, à en croire France Football ce vendredi, média selon lequel les dirigeants qatariens du PSG souhaiteraient des sanctions à l'égard du président de l'Olympique Lyonnais. 

Nasser Al-Khelaïfi et consorts auraient ainsi exigé à la Ligue professionnelle de football (LFP) de ne pas laisser passer ces propos mais Didier Quillot, le directeur général actuel, leur aurait fait savoir qu'aucun amendement n'empêchait ce genre de pratiques dans le règlement intérieur de l'instance. L'accusation de pratiquer du "dumping financier" aurait particulièrement déplu aux dirigeants parisiens. 

Surprise, Aulas agacerait au-delà du PSG

Ils ne seraient d'ailleurs pas les seuls à être agacés par les nombreuses sorties médiatiques de "JMA" et, toujours selon le média sportif, son cas pourrait même être évoqué le 1er septembre prochain, à l'occasion du prochain conseil d'administration de la LFP. 

Mercredi, Jean-Michel Aulas avait écrit sur twitter que "le PSG poursuit une politique excessive d’investissement qui va abaisser la compétitivité de notre Ligue 1" selon lui. "Trop, c’est trop. Le budget moyen des clubs de Ligue 1 est de l’ordre de 50 millions d’euros, l’OM 100 millions d’euros, l’ASM de 200 millions d’euros, le PSG 550 millions. La compétition sportive, ce n’est pas ça. Le dumping financier tue la compétition. L’excès de l’argent du PSG tue l’aléa sportif. Comment espérer gagner demain ?", avait-il poursuivi. Les retrouvailles prévues samedi entre Paris et Lyon, lors du désormais traditionnel Trophée des Champions, risquent d'être un brin tendues...

A LIRE AUSSI
>> Trophée des champions : pourquoi l'OL peut y croire face à Paris
>> 
"L'excès d'argent tue l'aléa sportif", Aulas allume le PSG avant le Trophée des champions

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter