PSG : l'étonnante prolongation d'Adrien Rabiot

Football

FOOTBALL - Au placard depuis le début de saison, Adrien Rabiot a prolongé ce vendredi son contrat avec le PSG, jusqu'en juin 2019. Alors que les observateurs l'imaginaient plutôt partir cet hiver de Paris, le jeune milieu de terrain va pouvoir réintégrer le groupe de Laurent Blanc.

"C’est l’une des signatures les plus importantes pour l’avenir du club." Nasser al-Khelaifi n'y va pas de main morte. Le président du PSG, via le site de son club, s'est réjoui de la prolongation toute récente d'Adrien Rabiot. "Il fait partie des grands joueurs à venir. Il a grandi avec nous, je suis convaincu qu’il nous fera encore vivre de grands moments de football", a enchaîné le dirigeant qatarien, focalisé sur le positif et qui n'a pas évoqué la mise à l'écart dudit joyau depuis le début de la saison.

Pourtant, c'est bien loin du groupe professionnel que Rabiot a évolué ces trois derniers mois. Celui qui devait initialement arriver en fin de contrat en juin 2015 et partir gratuitement de la capitale française avait ainsi été sanctionné. Ce vendredi 31 octobre, le revirement peut surprendre. "J’ai toujours eu de bonnes relations avec le club", a-t-il même osé lors de sa réaction officielle.

"Il m'a dit que j'étais le futur du club"

Il faut croire que la peur de rester toute une saison sans disputer le moindre match de compétition a pesé dans la décision du joueur, lequel, bien sûr, a fait comme son président : le choix de l'omerta sur le sujet qui fâche. "J’ai été formé à Paris, j’y ai vécu beaucoup de choses. C’est ma ville, mon club, mes amis… Avoir prolongé est donc une grande fierté pour moi", a déclaré le jeune gaucher de 19 ans qui a toutefois concédé être "soulagé que cette période un peu délicate se termine. Je vais pouvoir m’entraîner normalement et revenir à la disposition du coach."

EN SAVOIR + >> les quatre vérités d'Adrien Rabiot

En attendant de voir le classieux milieu relayeur retrouver les terrains, les interprétations vont bon train pour tenter de comprendre ce basculement. Le joueur a-t-il été largement augmenté ? Le club l'a-t-il officiellement menacé de ne pas le faire jouer de la saison ? Ce serait tout l'inverse, selon les dires du principal intéressé ce vendredi. "Le président a toujours été présent durant cette période, a dit Rabiot. Il n’a cessé de me parler et a toujours tenu le même discours. Il me disait que je faisais partie du projet, que j’étais le futur du club. Ça m’a persuadé et convaincu de prolonger." Convainus ?

Lire et commenter