PSG : mis en cause dans le transfert de Pastore, Al-Khelaïfi veut porter plainte contre Mediapart

Football
AFFAIRES - Selon Mediapart et The Guardian, le président du PSG Nasser al-Khelaïfi aurait demandé auprès l'émir du Qatar le versement d'une commission de 2M€ à l'attention de l'agent de Javier Pastore, Marcelo Simonian, lors du transfert de l'Argentin en 2011. Par le biais de son avocat, "NAK" a annoncé vouloir porter plainte contre le média français pour "faux et usage de faux".

Les mois passent et les affaires s'accumulent pour le président du Paris Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi. Déjà mis en examen pour "corruption active" dans l'enquête sur des soupçons de corruption en marge des candidatures de Doha aux Mondiaux d'athlétisme de 2017 et 2019, le dirigeant du club de la capitale est de nouveau dans la tourmente.

Une commission versée à l'agent de Pastore ?

Lundi, Mediapart et The Guardian ont fait des révélations sur plusieurs irrégularités commises par "NAK" dans le transfert de Javier Pastore, arrivé en provenance de Palerme à l'été 2011 moyennant un chèque de 42 millions d'euros. Quelques semaines après l'arrivée d'"El Flaco" dans la capitale, Al-Khelaïfi aurait adressé une requête particulière au prince héritier du Qatar Tamim al-Thani, le propriétaire du PSG.


Dans un mail, dont l'objet est sans équivoque "Commission de l’agent chargé du joueur Javier Pastore et dépenses de la société Oryx QSI", le président parisien écrit : "Suite aux instructions communiquées oralement par Son Altesse le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, héritier du trône, que Dieu le préserve, à propos du paiement de la commission due à l’agent chargé du joueur Javier Pastore d’un montant de 2 millions d’euros, en échange de son transfert du club de Palerme au Paris Saint-Germain, auquel s’ajoutent les frais d’Oryx QSI (ndlr : une société gérée par les frères Al-Khelaïfi), d’un montant de 200 000 dollars américains."

Contactées par Mediapart, la fédération française de football (FFF) et la Ligue de football professionnel (LFP) ont confirmé le caractère irrégulier du versement d'une telle commission. En effet, selon l'article 7 de la FIFA, un président de club ne peut verser de commission à un agent de joueurs. Seuls les clubs et joueurs sont habilités à effectuer ce genre de transactions. 


De son côté, l'agent du joueur, Marcelo Simonian, nie catégoriquement auprès du média français la réception de ces 2 millions d'euros. "Je ne pouvais pas recevoir de commission, car j’étais copropriétaire du joueur", explique-t-il. En effet, à l'époque, Simonian possédait 50% des droits du joueur. Pour contourner les règles françaises et internationales interdisant qu'un agent représente "plusieurs parties lors d’une même opération", Simonian aurait alors fait appel à l'avocat Emmanuel Moulin pour négocier le transfert avec le PSG.

Al-Khelaïfi riposte contre Mediapart

Dans la foulée de ces révélations, Nasser al-Khelaïfi a annoncé, par le biais de son avocat à L'Equipe, son intention de déposer plainte contre Mediapart pour "faux et usage de faux". "Nous allons déposer plainte pour faux et usage de faux. Ce sont des méthodes inacceptables. Mediapart a refusé de nous le communiquer, soi-disant à cause du secret des sources, et ils le publient juste après", a indiqué Me Francis Szpiner au quotidien sportif.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter