PSG : Nasser Al-Khelaïfi soutient Blanc, quoi qu'il arrive

PSG : Nasser Al-Khelaïfi soutient Blanc, quoi qu'il arrive

DirectLCI
FOOTBALL - Au lendemain de rumeurs qui évoquaient un destin en suspens pour Laurent Blanc, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, a tenu à calmer le jeu avant la finale de la Coupe de la Ligue. Et il l'assure : son entraîneur "a [son] soutien inconditionnel."

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, c'est promis. Mardi, les journaux tombaient sur Laurent Blanc , lequel avait de grandes chances d'être éjecté de l'aventure PSG en fin de saison, encore plus s'il ne gagnait pas la Coupe de la Ligue ce week-end . La réaction ne s'est pas faite attendre. Et c'est le président du PSG lui-même qui a pris les devants en assurant son soutien inconditionnel à son entraîneur.

Depuis Doha, Nasser Al-Khelaïfi a mis les choses au clair dans les colonnes du Parisien ce mercredi. ''Je suis extrêmement surpris de lire les différents commentaires sur notre coach, Laurent Blanc, a-t-il commencé. C'est très simple : il est notre entraîneur aujourd'hui et j'insiste sur le fait que je veux qu'il reste.''

Un contrat à 500.000 euros attend toujours Blanc

Une décision mûrement réfléchie au cours des premiers mois de la saison et qui n'a pas à être remise en cause par les deux défaites de rang que vient de traverser le club de la capitale, pour la première fois depuis novembre 2011. ''J'ai été très clair là-dessus (sur le fait qu'il reste) avant le match retour de Ligue des champions contre Chelsea et mon opinion n'a pas changé après cette rencontre'', assure le président.

Même s'il ne gagne pas la Coupe de la Ligue, samedi, face à Lyon, et ne remplit pas le contrat de départ qui était un doublé ? ''Laurent Blanc a mon soutien inconditionnel et rien de ce qui se passera sur le terrain ne pourra le changer'', s'emporte Al-Khelaïfi. Selon Le Parisien, le contrat que l'entraîneur espérait, avec une belle revalorisation salariale (500.000 euros bruts mensuels) et courant jusqu'en 2016, n'a plus qu'à être paraphé par l'ancien Marseillais. Quand on vous dit que tout va bien à Paris...

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter