PSG : "Neymar n’en peut plus d’Unai Emery, il le répète à longueur de journée"

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

TENSION – Il y aurait de l’eau dans le gaz entre Neymar Junior, l’attaquant star du PSG, et son entraîneur, Unai Emery, relate "Le Parisien ce jeudi". Comment l'expliquer ?

C’est vieux comme le football : à un certain degré de talent, un sport collectif se retrouve vite noyé dans des considérations très individuelles. Diego Maradona ou Lionel Messi, Michel Platini ou Zinedine Zidane, les exemples de joueurs fondamentaux pour leurs équipes au point de faire de l’ombre à leurs partenaires et leurs entraîneurs n’ont jamais manqué. Au PSG, après Zlatan Ibrahimovic, c’est désormais Neymar qui occupe ce rôle de leader technique et charismatique. Un rôle qui, fatalement, met à mal l’autorité du coach. C’est précisément ce que raconte Le Parisien dans son édition de jeudi. 

Neymar, il faut le laisser jouer, le regarder. Et prendre du plaisir.- Unai Emery

Selon le quotidien, une accumulation de petites contrariétés ont ainsi mis le Brésilien en rogne contre Unai Emery. "Il n'en peut plus d'Emery et il le répète à longueur de journée", confie même, sous couvert d’anonymat, un habitué du camp des Loges, le centre d’entraînement du club. En cause : le fait qu’il ne soit pas le premier tireur de penalties, un manque de considération pour ses amis Thiago Silva et Lucas, les séances vidéo à rallonge imposées par le technicien, et même le repos qu’il veut lui accorder quand le joueur, lui, exige de s’entraîner…

Voir aussi

Tout cela a contribué à créer un climat de tension tel que Neymar aurait l’impression d’être traité comme un membre de l’effectif parmi d’autres, et non comme la star absolue qu’il pense être. De son côté, Unai Emery ne tarit pourtant pas d’éloges à son sujet. "Neymar est capable de déstabiliser n’importe quelle défense au monde. Ce mec peut s’adapter partout. Il sait combiner, il sait dribbler, il sait partir en contre-attaque, il sait renverser un match à lui tout seul, il sait… Putain, il sait tout faire, c’est pour ça qu’il est aussi bon (rires). Neymar, il faut le laisser jouer, le regarder. Et prendre du plaisir", disait ainsi le Basque dans So Foot en septembre.

Joue-la comme Zidane

C’est peut-être justement le fond du problème : dans une relation aux allures de rapport de forces, le Brésilien n’ignore pas l’ascendant que lui donne, de facto, son statut de joueur le plus cher de l’histoire. Le Parisien révèle encore que, dans l’idée de Neymar, le fait de s’asseoir au côté du banni Hatem Ben Arfa vendredi dans les tribunes du Parc (le Brésilien était suspendu) s’inscrivait aussi dans sa posture de défiance. Parallèlement, on apprend également que la star ne prononce jamais le nom d’Emery. Exactement comme Zinedine Zidane faisait avec Raymond Domenech…

Voir aussi

Interrogé sur sa gestion des egos par So Foot, Unai Emery lâchait une explication éclairante à ce sujet : "Neymar n’est pas une machine, c’est un être humain. Je ne vais pas m’adresser à lui en tant que meilleur footballeur du monde mais en tant que personne. J’ai toujours fonctionné comme ça, que ce soit avec les joueurs modestes, les talentueux ou les battants. Je ne vais pas changer cette ligne de conduite avec Neymar." C’est pourtant bien ce que ce dernier semble attendre. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter