PSG : non, Rafaella, la soeur de Neymar, n'a pas insulté les supporters parisiens sur Twitter

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

À LA LOUPE - En instance de départ, Neymar a été copieusement insulté par les supporters du PSG dimanche soir lors de la large victoire face à Nîmes (3-0). Un message posté sur Twitter faussement attribué à Rafaella Santos, la soeur du numéro 10 parisien, a créé le buzz au point d'être relayé sans vérification par une bonne partie de la presse.

"Neymar, casse-toi", "Neymar hijo de puta (fils de p*** en espagnol)", "Se faire taper par une p*** n'arrive pas qu'en remontada, tu t'en souviens ?"... Dimanche 11 août, lors du succès face à Nîmes (3-0), la réaction des Ultras du PSG était attendue. Et elle a été plutôt houleuse. C'est par des noms d'oiseaux, des banderoles sans équivoque et des chants hostiles que le public du Parc des Princes a conspué celui qu'il avait jusqu'ici pourtant tant adoré. Par ailleurs, un tract a été distribué par les ultras des "Parias Cohortis" pour dénoncer l'attitude d'un joueur "aussi capricieux qu'outrancier", "le joueur le plus mal élevé de l'histoire du PSG". En peu de temps, ces insultes contre le Brésilien, en instance de départ, ont inondé le web.  

Dans le flot de réactions suscitées, l'une a particulièrement retenu l'attention. Le compte @RafaellBeckran, se présentant comme Rafaella Santos, la soeur de Neymar, a pris ouvertement la défense du numéro 10 parisien en s'attaquant aux Ultras du club de la capitale. "Quels êtres humains dégoûtants et irrespectueux vous êtes ! Vous souhaiteriez toujours avoir mon frère dans votre équipe. Vous ne gagnerez jamais rien sans lui. Enfoir**", peut-on lire dans un tweet (voir ci-dessous) désormais inaccessible.

Un tweet repris massivement

Sans chercher à vérifier s'il s'agissait bien de Rafaella derrière ce tweet, la presse européenne a repris le message incendiaire attribué à la soeur de Neymar. Mais c'est surtout en Espagne, où le Paulista suscite les intérêts du Barça et du Real Madrid, que les journaux en ont fait leurs choux gras : AS et Sport ont titré en chœur "La soeur de Neymar aux supporters : "Vous ne gagnerez rien sans lui" tandis que Mundo Deportivo a insisté sur "la dure réplique de Rafaella aux fans du PSG" avant de retirer son article.


Or, il suffit d'effectuer des vérifications d'usage pour se rendre compte que Rafaella Santos n'a jamais rien écrit de pareil. En retraçant le message effacé, plusieurs détails prouvent qu'il ne s'agit pas de l'influenceuse : le compte @RafaellBeckran, depuis désactivé, est un faux. Le vrai compte @Rafaella est certifié par Twitter et elle n'a plus rien posté depuis le 11 novembre 2018. Autre indice : sur l'ensemble de ses publications Twitter et Instagram, le réseau où elle est la plus active, elle écrit en portugais. Or, sur ce message visant les fans du PSG, elle utilise l'anglais. Malgré sa véracité remise en cause, le tweet (avant d'être effacé) a généré des centaines de réponses et une bonne dizaine de reprises dans la presse. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter