PSG-OM : Benoit Bastien au sifflet, porte-bonheur des uns et chat noir des autres

PSG-OM : Benoit Bastien au sifflet, porte-bonheur des uns et chat noir des autres

ARBITRAGE - Benoit Bastien va avoir le privilège d'arbitre le choc entre le PSG et l'OM, ce dimanche (21h) au Parc des Princes, en clôture de la 27e journée de Ligue 1. Au regard des précédents de l'homme au sifflet, cette désignation devrait ravir les Parisiens et inquiéter les Marseillais.

Au milieu des Neymar, Payet, Mbappé et Thauvin, son nom ne va pas passer inaperçu. La Ligue professionnel de football (LFP) a procédé mercredi à la désignation de l'arbitre pour le choc de la prochaine journée de Ligue 1, entre le PSG et l'OM. Ce dimanche (21h), en clôture de la 27e journée du championnat de France, Benoit Bastien va se plier à cet exercice. Si la nomination du Lorrain, qui a déjà officié lors de deux Classiques, a de quoi plaire aux Parisiens puisqu'ils n'ont jamais perdu quand il a croisé leur route (22 matches), l'homme au sifflet ne laisse pas forcément de bons souvenirs aux Marseillais. 

Le 17 décembre dernier, son arbitrage lors de l'affiche OL-OM (2-0) avait irrité le coach olympien Rudi Garcia. Mais les supporters phocéens se souviennent surtout de lui pour le fameux Lyon-Marseille (0-0) de la saison 2014-2015. Il avait pris plusieurs décisions contestables avant de refuser injustement un but à Lucas Ocampos pour une raison énigmatique. 

En vidéo

ARCHIVES - OM-PSG (2-2) : retour sur le match aller au Vélodrome

Au grand malheur des Phocéens, il sera donc aux commandes de ce Classique, entre le leader et le troisième de Ligue 1. Et là aussi, il n'y a pas de quoi rassurer Rudi Garcia et ses joueurs. Ces deux dernières saisons, il a arbitré les deux équipes lors de la victoire écrasante des Parisiens au Vélodrome (5-1), le 26 février 2017. La saison d'avant, le 4 octobre 2015, il a officié lors du succès parisien au Parc des Princes (2-1). Avec trois penalties sifflés, dont deux pour le PSG, l'arbitre avait été l'un des acteurs majeurs de ce Paris-Marseille. On comprend mieux pourquoi cette nomination fait tousser sur la Canebière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.