Le PSG gagne le "Clasico" face à l'OM (3-0) mais perd Neymar sur blessure

CLASICO – Pour le choc de la Ligue 1, le PSG a surclassé l’OM (3-0) ce dimanche soir au Parc des Princes en clôture de la 27e journée de Ligue 1. Une large victoire néanmoins gâchée par la sortie sur civière de Neymar en fin de match. L’inquiétude est de mise à dix jours d’affronter le Real Madrid.

Assurément, Paris et Marseille ne jouent plus dans la même catégorie. Alors que sa dernière victoire face au PSG remonte à novembre 2011, l’OM s’est à nouveau incliné (3-0) ce dimanche soir au Parc des Princes en clôture de la 27e journée de Ligue 1. Une défaite qui porte donc à quinze cette série noire du club olympien. Comme le score du soir, la statistique peut sembler cruelle pour les Marseillais, mais souligne bien le gouffre qui sépare actuellement les deux équipes. 

Archi-premiers au classement (71 pts), les Parisiens ont encore un peu plus accru leur avance sur leurs poursuivants. Marseille, qui avait l’occasion de repasser deuxième devant Monaco, reste pour sa part à la troisième place (55 pts). À quatre jours de leur second match de la semaine contre le PSG, les hommes de Rudi Garcia devront travailler leurs gammes et les automatismes à l’entraînement s’ils veulent espérer pouvoir rebattre un jour leurs éternels rivaux. 

La "MCN" encore décisive

Dans la lignée du match aller (2-2) au stade Vélodrome, en octobre dernier, les Marseillais semblaient pourtant en bonne forme à leur arrivée sur la pelouse du Parc. Pressing haut, projection vers l’avant, volonté de faire tourner le ballon : les ingrédients d’un bon match paraissaient réunis. Mais les (maigres) espoirs ont vite été déçus. Grâce à Kylian Mbappé, virevoltant jusqu’à sa sortie du terrain, Paris s’est rapidement mis à l’abri (10e) avant de doubler la marque treize minutes plus tard à la suite d’un but contre son camp de Rolando (23e) consécutif à une belle action collective conclue par Neymar, étincelant par moments. De quoi rentrer aux vestiaires l’esprit tranquille. 

En vidéo

PSG-OM : le Classique en chiffres

Revenue avec les mêmes intentions en seconde période, la star brésilienne n’a pas traîné pour souligner encore un peu plus son influence. Une chevauchée sur la gauche et un centre tendu plus tard, Edinson Cavani reprenait le caviar de son comparse pour inscrire le troisième but parisien. "Un Classique, c'est toujours un match très important pour nous", a réagi l’Uruguayen en fin de match. "On est contents, satisfaits. (…) On a dominé, c'était très bien et ça, c'est déjà une façon de préparer la suite." 

Dommage de perdre un joueur important à la finThiago Silva à propos de la blessure de Neymar

La suite, hormis le quart de finale de Coupe de France mercredi contre l’OM, c’est surtout huitième de finale retour de Ligue des champions du 6 mars prochain face au Real Madrid. Une rencontre que Neymar pourrait peut-être manquer. Visiblement blessé à la cheville, le joueur le plus cher de l’histoire (222 millions d’euros) a été contraint de quitter le terrain sur civière à dix minutes du coup de sifflet final. "C'est dommage de perdre un joueur important à la fin", a déploré Thiago Silva. "Il avait la cheville déjà gonflée. Je ne suis pas docteur mais je ne crois pas qu'il sera disponible mercredi (contre Marseille en Coupe de France, ndlr). Maintenant, il faut qu'il se repose." Il lui reste dix jours pour être prêt face au Real. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar la superstar du PSG

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter