PSG : pour Javier Pastore, "les critiques contre Laurent Blanc sont injustes"

PSG : pour Javier Pastore, "les critiques contre Laurent Blanc sont injustes"

FOOTBALL - Après une victoire (2-0) à Caen, la première depuis le 31 août, et avant de se rendre à Toulouse samedi puis de recevoir Barcelone mardi en Ligue des champions, Javier Pastore a fait le tour de l'actualité toujours brûlante du Paris Saint-Germain. Se montrant optimiste.

Hasard ou coïncidence ? En foot, la frontière est souvent encore plus ténue. Force est en tout cas de constater que quand Javier Pastore est revenu dans le onze de départ du PSG, mercredi à Caen, le club de la capitale a retrouvé le chemin de la victoire (0-2) après trois matches nuls de rang où l'Argentin avait débuté sur le banc. Sa dernière titularisation datait du 31 août avec à la clé... u ne rouste (5-0) infligée à Saint-Étienne . Enfin rappelé en sélection après trois ans d'absence , la première recrue du Qatar à Paris revit ces dernières semaines. Sur les ondes de RMC , il a livré, jeudi soir, son sentiment sur l'actuelle saison de son équipe. Morceaux choisis.

Sur la victoire à Caen
"Toute l’équipe a fait un bon match, avec beaucoup de caractère. C’est bien de commencer à prendre beaucoup de points maintenant, on sera plus tranquilles. C'est sans doute un déclic. Plus tu gagnes, plus tu donnes de la confiance à toute l’équipe. C'est le plus important."

Sur le début de saison mitigé
"Lors des premiers matches, nous avons fait beaucoup de changements. Beaucoup de joueurs ont joué un match mais pas l’autre à cause d'un problème physique. Beaucoup de joueurs importants sont arrivés un peu tard... Mais c’est comme ça avec la Coupe du monde. Maintenant, les joueurs commencent à faire les entraînements tous les jours et ça, c’est bien."

Sur son excellente forme actuelle
"J’ai fait une très bonne préparation, dans son intégralité. Puis j’ai bien commencé les premiers matches. Aujourd'hui je me sens bien, j’ai beaucoup de confiance. L’équipe et le coach ont aussi confiance en moi et c’est très important. J’espère continuer à m’améliorer match après match pour avoir ma place dans cette équipe."

Sur Laurent Blanc
"C'est un coach qui parle. Il est avec nous tous les jours, tranquille, pour rigoler ou pour parler sérieusement. Je discute aussi avec lui d'aspects techniques et nous avons une bonne relation. Pour moi, les récentes critiques contre lui étaient injustes. Après, c'est normal, dans les grandes équipes, que quand tu ne gagnes pas, les critiques commencent à arriver. Sauf qu'elles ne devraient pas être seulement contre lui, mais contre tous les joueurs et les dirigeants."

Sur son positionnement
"Mercredi, je me suis senti très bien au poste de meneur de jeu, un peu plus proche des attaquants. Je fais beaucoup plus de pressing dans cette position que quand je joue dans un milieu de terrain à trois. Mais c’est le coach qui décide. Je suis à sa disposition, Je m’adapte à tout et j’essaie de toujours faire du mieux possible."

Sur Marcelo Bielsa et l'OM
"Il est très connu. Je ne le connais pas personnellement mais les joueurs qu’il a eus m’ont parlé de lui en très bien. C’est un coach qui travaille beaucoup. Je pense qu’il va très, très bien faire à Marseille. C’est bien qu'il arrive dans une aussi grande équipe. Je suis sûr qu'il va réussir. Je pense que l'OM est notre principal rival en Ligue 1. Avec Marseille, on va batailler jusqu’à la fin."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Gaza : la France appelle Israël à "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide"

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

Espagne : arrivée record de 8000 migrants en une journée à Ceuta, 4000 renvoyés au Maroc

Carte bancaire : vos achats en ligne de plus de 30 euros passent à l'authentification forte

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.