PSG : quand Serge Aurier estimait avoir "retenu la leçon"

PSG : quand Serge Aurier estimait avoir "retenu la leçon"

DirectLCI
C'EST RATE – Jeudi dernier, Serge Aurier évoquait, dans un entretien accordé à France Football, l'épisode de la fameuse vidéo Facebook dans laquelle il insultait l'arbitre du match Chelsea-PSG. L'Ivoirien estimait avoir "retenu la leçon". Des déclarations qui font tâche depuis l'annonce de sa mise à pied...

Le hasard fait parfois mal les choses. Jeudi midi, France Football rencontrait Serge Aurier afin d'évoquer, notamment, ses insultes proférées, la saison dernière, à l'encontre de l'arbitre du 8e de finale retour de Ligue des champions entre Chelsea et le PSG dans une vidéo postée sur Facebook. Suspendu pour trois rencontres, le latéral droit du Paris Saint-Germain répétait à l'envie qu'il avait commis une erreur de jeunesse.

Dans son entretien accordé au journal hebdomadaire, Aurier tient sensiblement le même discours qui semble aujourd'hui bien hypocrite au vu du comportement adopté lors de la fameuse session Periscope datant de samedi dernier... "Cet épisode fait partie de mon apprentissage, dans le milieu du foot et de la vie aussi. C’était certainement bête de ma part, mais j’ai fait ça avec mon cœur. J’ai appris de cette erreur, déclare-t-il. J’assume. Je l’ai fait, je le regrette. Je me suis excusé auprès des personnes, surtout auprès des enfants, et maintenant, ça fait partie de mon histoire ancienne. J’ai retenu la leçon." Ou pas.

Il était un des "ambianceurs" du vestiaire du PSG

Dans l'interview, il est également question de son rôle dans le vestiaire. Celui qui se considère comme un des "ambianceurs" de celui-ci, au même titre que "Pocho" Lavezzi, ne manque pas de complimenter l'état d'esprit du groupe parisien "très simple et très facile à vivre. Il n’y a que des bons mecs. J’aime bien mettre la musique, faire danser le vestiaire", explique-t-il. Il l'a également légèrement fragilisé après ses insultes envers Laurent Blanc et Salvatore Sirigu...

Par ailleurs, Serge Aurier tire également un très beau portrait de Zlatan Ibrahimovic, le leader de l'attaque parisienne qu'il avait qualifié de "gentille bête" dans sa vidéo Periscope, même s'il avait tenu à rappeler que le Suédois ne lui "mettait pas des coups de pression". "Je m’entends super bien avec lui. Il me plaît à tous les niveaux, dans son caractère, sa manière d’être, sa personnalité mais surtout son mental de compétiteur. Ibra est exceptionnel. C’est un symbole qui a changé l’image du club, son statut et son palmarès."

A LIRE AUSSI
>> Suivez avec nous ce tant attendu PSG-Chelsea
>> Affaire Aurier : joueurs de foot et réseaux sociaux, les liaisons dangereuses

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter