PSG : Rabiot cherche-t-il le clash ?

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Une attitude qui questionne. Adrien Rabiot, absent des deux derniers entraînements du PSG, a-t-il engagé un bras de fer avec un club qu'il souhaiterait quitter dans moins d'une semaine ? C'est ce que sous-entend L'Equipe dans son édition du jour, écrivant que le joueur "ne veut plus jouer à Paris". Ambiance...

Arrivé sur le tard, le feuilleton ne durera pas très longtemps. A moins d'une semaine de la clôture du marché des transferts, Adrien Rabiot sera peut-être dans un tout nouveau club dans les prochaines heures. Loin de Paris, là où il ne voudrait même plus s'entraîner. C'est en tout cas ce que sous-entend L'Equipe ce mercredi, le quotidien sportif relatant les deux absences du jeune Tricolore aux entraînements du PSG lundi et mardi.

Surtout, les raisons invoquées par le milieu de terrain de 19 ans (un avion raté, une blessure à un pied) peuvent sembler fallacieuses aux yeux de tout un chacun. Et l'idée que le joueur a entamé un bras de fer contre son club formateur peut facilement s'immiscer dans les esprits. Quoi qu'il en soit, Rabiot, titularisé seulement 12 fois en Ligue 1 la saison passée, a refusé toutes les offres de prolongation de contrat qui lui ont été proposées et ceci, a priori, dans le but de mettre la pression sur ses dirigeants.

Un clash ? Dans quel intérêt ?

Pourtant, ces mêmes dirigeants qatariens semblaient avoir accepté depuis quelques temps maintenant l'idée de devoir se séparer d'un joueur prometteur dès cet été pour ne pas le laisser partir gratuitement l'an prochain (son contrat expire en 2015). Dès lors, quel peut bien être l'intérêt d'un potentiel clash pour Adrien Rabiot ?

Une raison pourrait l'expliquer : le prix élevé fixé par le PSG pour son transfert. Alors qu'il sera libre dans un an, alors qu'il possède l'étiquette de remplaçant, Rabiot vaudrait au moins 10 millions d'euros. Une somme démesurée qui explique certainement pourquoi personne parmi les prétendants annoncés (Juventus, AS Rome, AC Milan, Arsenal, Tottenham) n'est encore passé à l'acte. Et qui pourrait également rendre un peu crédible la volonté du joueur de durcir le ton avec ses employeurs. Car le PSG, même en dessous de 10 millions, semble plutôt avoir intérêt à vendre un élément qui sera gratuit l'an prochain et qui, surtout, n'est plus dans la dynamique collective du club. Mais cette hypothétique stratégie paraît également risquée pour Rabiot, lui qui pourrait se retrouver dans une situation bien délicate pendant un an si personne ne vient le chercher...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter