PSG : recruter Cabaye, mais pour quoi faire ?

PSG : recruter Cabaye, mais pour quoi faire ?

MERCATO - Le milieu de terrain de Newcastle, qui devrait s'engager avec Paris jusqu'en 2017, a été la priorité de ce mercato d'hiver pour Laurent Blanc. Son transfert, estimé à 25 millions d'euros, pourrait chambouler très sérieusement la hiérarchie dans le milieu de terrain du PSG.

Un problème de riche, reste un problème. Confronté à la multiplication des objectifs (Championnat, Coupe nationale et Ligue des champions), Laurent Blanc a demandé à maintes et maintes reprises l'arrivée d'un nouveau milieu de terrain . Et l'entraîneur parisien a été entendu puisque ses dirigeants seraient sur le point de lui offrir Yohan Cabaye (28 ans), contre 25 millions d'euros environs (20 + 5 de bonus) versés à Newcastle.

Un transfert qui étoffera(it) un entre-jeu parisien pourtant déjà bien fourni avec Blaise Matuidi, Marco Verratti, Thiago Motta, Adrien Rabiot, voire Javier Pastore, mais dans un registre plus offensif. Un peu comme celui de Cabaye d'ailleurs. Alors pourquoi Blanc a-t-il autant fait le forcing pour faire signer l'ancien Lillois ?

"Il sent le foot, il est intelligent"

Tout d'abord, le technicien n'a jamais caché son admiration pour l'international français (26 sélections). "Il sent le foot, il est intelligent. Des joueurs comme ça, vous n'avez pas besoin de leur expliquer longtemps les choses, car ils sentent le football et comprennent vite", confiait à son sujet Blanc en juin 2012, du temps où il présidait à la destinée de l'équipe de France et avait fait du Magpie un de ses joueurs clés lors de l'Euro en Ukraine.

Marqué par la réussite du modèle Barça version Pep Guardiola, basé sur la possession de balle et un jeu de passes rapides, le coach parisien tente de s'en inspirer depuis qu'il a pris les rênes du PSG l'été dernier. Et Cabaye, petit milieu de terrain relayeur (1,75 m pour 72 kilos) très technique, n'est pas sans rappeler les caractéristiques de ses joueurs de poches qui font le bonheur des Catalans. "Yohan, c’est une sorte de Xavi, explique d'ailleurs souvent son coéquipier (au LOSC puis à Newcastle) et ami Mathieu Debuchy. Il a cette vision de jeu au-dessus de la moyenne et une très bonne qualité de passe."

Concurrence accrue au milieu

Autant de compliments qui vont sans doute faire de Cabaye un titulaire à Paris. Reste à savoir qui va faire les frais de cette nouvelle concurrence. Verratti semble inamovible, d'autant qu'il incarne la politique de recrutement du PSG axée sur des futurs grands talents associés à des stars actuelles. Matuidi, lui, pâtit de son contrat toujours pas prolongé et qui attire la convoitise de Manchester City , alléché à l'idée de signer gratuitement un joueur de ce calibre l'été prochain.

Enfin, Motta (31 ans), aussi précieux soit-il, n'est plus un joueur d'avenir et va petit à petit devoir passer la main. Mais pour remplacer cette sentinelle devant la défense, Nasser Al-Khelaïfi, le président des champions de France, se verrait bien faire venir Paul Pogba l'été prochain . Encore un problème de riche à prévoir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Submergée par les nouveaux cas de Covid, la Haute-Corse serre la vis

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Pass sanitaire et obligation vaccinale : le refus ne sera finalement pas un motif de licenciement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.