Coupe de France : pourquoi la finale entre le PSG et Saint-Etienne sera si particulière

Coupe de France : pourquoi la finale entre le PSG et Saint-Etienne sera si particulière
Football

JAMAIS VU - Ce vendredi soir au Stade de France, le PSG et l'AS Saint-Etienne vont s'affronter en finale de Coupe de France dans un contexte inédit. En raison de la crise du Covid-19, de nombreuses mesures ont été prises, notamment la limitation du nombre de spectateurs.

Le football français va enfin reprendre ses droits. Ce vendredi soir, à 21h10, le Paris Saint-Germain et l'AS Saint-Etienne vont croiser le fer au Stade de France pour savoir qui soulèvera la Coupe de France. Si le club parisien, qui aura à cœur de se racheter après la finale perdue l'an dernier face au Stade Rennais (2-2 a.p. , 6-5 t.a.b.), est le grand favori de cette rencontre, cette opposition aura une saveur particulière, marquant le retour des compétitions officielles françaises, après plus de quatre mois d'arrêt.

Un retour sur la pointe des pieds, s'effectuant devant un nombre limité de personnes, 5000, dont seulement 3500 spectateurs, alors que le président de la Fédération française de football (FFF) rêvait de pouvoir en accueillir 25.000. "On aurait aimé avoir plus de monde. On va jouer seulement devant 5000 personnes. Je le regrette un peu, mais c’est déjà un début", a déclaré le patron du football français dans un entretien au Parisien.

Une finale sans ultras

Le Stade de France, qui a la capacité d'abriter plus de 81.000 fans de football, devrait ainsi sonner creux ce vendredi soir. De plus, seulement 1200 places ont été attribuées à chaque club, provoquant une levée de boucliers dans les deux camps. Ainsi, les ultras du PSG et de l'ASSE ont décidé de boycotter purement et simplement cette finale, estimant que le nombre de places données aux clubs était insuffisant. 

Sans ultras de chaque côté et avec seulement 3500 spectateurs, l'ambiance dans les tribunes devrait ainsi être feutrée, pour ne pas dire morne. En outre, afin de respecter le choix de ses ultras, Saint-Etienne a décidé de ne pas vendre de billet grand public pour la rencontre. Les virages du stade seront donc fermés, avec des bâches aux couleurs du PSG et de l'ASSE, alors que le public sera cantonné au premier anneau, au bas de chaque tribune centrale, près de la pelouse.

Lire aussi

Le masque obligatoire dans les tribunes

Le port du masque sera obligatoire pour "toutes les personnes, tout le temps", précise une source proche de la Fédération Française de Football à l'AFP. La distanciation sociale sera également demandée à chaque spectateur, qui pourra se désinfecter les mains grâce à des bornes de gel hydroalcoolique disposées un peu partout à l'intérieur du Stade de France. Le cheminement du public dans le stade sera encadré afin de gérer le flux, avec des barrières et des marquages fléchés au sol. Qui dit nombre limité de spectateurs, dit exit le "bain de foule" traditionnel dans la tribune présidentielle pour l'équipe victorieuse. 

En effet, un podium sera ainsi dressé à même la pelouse et le trophée placé sur une stèle. Alors que la tradition veut que le président de la République, présent dans les tribunes pour l'occasion, le remette aux vainqueurs, le capitaine victorieux s'en saisira de lui-même, en présence d'Emmanuel Macron et de Noël Le Graët, et personne d'autre que lui et son équipe ne sera habilité à toucher le trophée. De même, les deux équipes et les arbitres recevront une médaille, dont ils se saisiront par eux-mêmes sur un plateau.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent