PSG : Thiago Motta demande du très lourd comme recrue

PSG : Thiago Motta demande du très lourd comme recrue

DirectLCI
FOOTBALL - Alors que son club, éliminé en quart de finale de la Ligue des champions, ne fait guère mieux que la saison passée, Thiago Motta aimerait que des joueurs arrivent cet été au PSG. Et l'Italien est gourmand : il ne souhaiterait pas moins de six renforts. Et que des pointures.

Pour lui, ça ne va pas assez vite. Arrivé en janvier 2012 pour remporter des titres avec le Paris Saint-Germain, Thiago Motta en a déjà deux à coucher sur son palmarès : un Championnat de France (2013) et une Coupe de la Ligue, gagnée en avril dernier . Et bientôt un second titre de champion, s'il s'impose mercredi soir face à Rennes . De quoi contenter plus d'un joueur de foot. Mais pas lui.

A l'image de ses coéquipiers, l'Italo-Brésilien ne le cache pas : ce qui le fait vibrer, c'est la Ligue des champions, déjà gagnée deux fois avec Barcelone (2006) et l'Inter (2010). Pas de jouer contre Valenciennes ou Evian-Thonon-Gaillard. Et là, le bât blesse. Car après une saison de ''redécouverte'', en 2013, à la fin de laquelle il a été éliminé par le Barça sans avoir perdu (2-2 au Parc, 1-1 au Camp Nou), le club de la capitale a de nouveau été éliminé en quart de finale de la compétition, par un coup de patte de Demba Ba cette fois (3-1, 0-2) .

David Luiz, Pirlo, Pogba, Pedro…

Pour enfin forcer les portes du dernier carré continental, le milieu de terrain parisien - cet 'enc***', dixit Rémi Garde - a son idée : il veut du renfort. Il en veut même six. 'Un par ligne au moins.' Et pas des moindres. Confidences faîtes à la Gazzetta dello Sport ce mardi  : ''J'aimerais voir, ici, à Paris, David Luiz, Giorgio Chiellini, Andrea Pirlo, Paul Pogba, Miralem Pjanic et Pedro. Pour renforcer mentalement et techniquement ce projet.''

Soit l'un des défenseurs les plus chers au monde, un triple champion d'Italie, un champion du monde qui figure parmi les meilleurs tireurs de coup-franc de la planète, le plus grand espoir du foot français, un petit magicien bosnien et un ailier qui a soulevé les deux derniers trophées mondiaux. Que du lourd. Ce qui tranche avec le contrôle qu'exercera l'UEFA sur le recrutement parisien, dans le cadre du fair-play financier . Mais bon, Thiago Motta n'a pas pour autant la folie des grandeurs. Sinon, il demanderait aussi un gardien. Mais ce n'est pas le cas. ''Changer ? Sirigu est un très grand portier. Il fait partie des meilleurs en Europe. Il transmet beaucoup de sécurité et d'assurance.'' Six nouveaux copains, ça suffit.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter