PSG : un journaliste de Canal+ joue les espions pour Laurent Blanc !

Football

FOOTBALL - Samedi, avant le match Bastia-PSG (4-2), l'homme de terrain de Canal+, Olivier Tallaron, a été pris en flagrant délit d'espionnage pour le compte de Laurent Blanc. Le coach corse Ghislain Printant, qui a habilement évité le piège, n'a pas, mais alors pas du tout apprécié.

Tout le monde sait, dans le milieu du journalisme sportif, qu'Olivier Tallaron est supporter du PSG. Les suiveurs l'ont même souvent vu faire son footing avec un maillot aux couleurs du club de la capitale. Cela n'empêche pas, du reste, de bien faire son métier. Sauf lorsque l'on s'adonne au "dépassement de fonction" si cher à Roger Lemerre, que seuls les joueurs peuvent se permettre... C'est ce qu'il s'est passé samedi, juste avant le match Bastia-Paris, raconte ce mardi le quotidien L'Équipe . Une anecdote pour le moins savoureuse.

À quelques minutes du coup d'envoi, Olivier Tallaron, placé comme d'habitude sur le bord du terrain, a en effet abordé l'entraîneur corse Ghislain Printant, dix petits matches de L1 au compteur en tant que coach mais une expérience longue comme le bras au sein de l'élite du foot français, pour lui demander comment il comptait organiser son équipe. "Avec une défense à cinq", répond le technicien... Avant de voir, du coin de l'oeil, le journaliste aller répéter ce qu'il venait d'entendre au staff de Laurent Blanc, son homologue parisien.

Canal+ piégée... par son propre journaliste

Printant est ainsi parvenu à piéger celui qui tentait d'abuser de sa gentillesse : c'est sa méfiance qui l'a poussé à lâcher ce bobard, son équipe ayant défendu à quatre du début à la fin de la rencontre. Canal+, en annonçant la composition bastiaise, est d'ailleurs tombée dans le piège de son propre journaliste en annonçant un dispositif en 5-3-2. Chose peu commune dans le foot, l'histoire a même une morale. Menés 0-2 dès le début du match, les Corses ont renversé la table pour s'imposer avec panache (4-2) . Et Printant a pu sereinement, mais copieusement, engueuler Tallaron dans les entrailles de Furiani après coup. Espion, c'est aussi un métier.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter