PSG : Zlatan plus fort que la douleur

Football
DirectLCI
LIGUE 1 - Après quelques jours de convalescence en Suède, Zlatan Ibrahimovic, touché à l'abdomen, a retrouvé le chemin du Camp des Loges, le centre d'entraînement du PSG, cette semaine. Ses proches se montrent très optimistes concernant ses chances de retrouver la compétition dimanche contre les Verts. Son sélectionneur, Erik Hamren, qui vient de le convoquer, partage leur sentiment.

En le voyant jouer, on a parfois l'impression qu'il est invincible. Pourtant, Zlatan Ibrahimovic s'est blessé le 16 août contre Bastia (2-0) , preuve qu'il n'est qu'un être humain. "De la même façon qu'un grand requin blanc n'est qu'un poisson", avait-il plaisanté il y a quelques mois sur Twitter. Et pour cause : même en dehors des terrains, le géant suédois est un dur à cuire. Victime d’une désinsertion partielle d'un muscle abdominal, une blessure qui nécessite généralement quatre semaines d'arrêt, il a finalement de bonnes chances de retrouver son équipe dès dimanche, pour la réception de Saint-Étienne en Ligue 1, soit deux semaines seulement après s'être écroulé sur la pelouse du Parc.

C'est en tout ce qu'assure son entourage au Parisien ce mardi. "Je lui ai parlé lundi, il est très positif sur l'évolution de sa blessure, a ajouté Erik Hamren, le sélectionneur suédois, qui vient de le convoquer, ce mardi après-midi, en équipe nationale, en vue des rencontres qualificatives pour l'Euro 2016 face à l'Estonie et l'Autriche, les 4 et 8 septembre. Il a repris l'entraînement avec son équipe mais il doit encore travailler pour retrouver la forme. Nous verrons s'il peut jouer dès dimanche avec le PSG contre Saint-Étienne. Il nous rejoindra lundi, nous verrons où il en est."

En attendant, Zlatan fait du vélo dans un sauna

Ibracadabra a effectivement repris la course cette semaine après quelques jours de convalescence passés en Suède, avalant les footings et les ateliers d'accélération sans broncher. En revanche, il ne peut toujours pas toucher un ballon car son buste, encore douloureux, serait forcément sollicité. Alors, quand ses coéquipiers se livrent à des oppositions, lui travaille à part, en salle. Ce mardi après-midi, on l'a ainsi vu, en photo sur le réseau social instagram, faire du vélo d'appartement dans un sauna (!) en compagnie de Gregory Van der Wiel, l'autre victime de Brandao (un coup de genou dans le dos) lors du désormais fameux PSG-Bastia . Qui ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter