Quand Donald Trump était un sportif proche de faire carrière et adulé par ses camarades

Football

FLASHBACK – Avant de devenir le 45e président des États-Unis, avant même de fonder un empire dans les affaires, Donald Trump a été un athlète de haut vol durant ses jeunes années. Ses anciens camarades, qui l’appréciaient tous, assurent même qu’il aurait pu faire du sport son métier.

La page Wikipedia de Donald Trump marque le début de ses études à son entrée à l’école de commerce de Wharton, à l'université de Pennsylvanie, avant qu’il ne rejoigne l'entreprise paternelle Elizabeth Trump & Son, à partir de laquelle il bâtira son empire. Pourtant, le tout nouveau président des États-Unis a eu auparavant ce qu’on pourrait appeler une autre vie , que dévoile le site Business Insider dans un long article, où s’expriment plusieurs de ses camarades de l’époque, à la New York Military Academy, sorte de lycée militaire que Trump a fréquenté de ses 13 à ses 18 ans. Une grande tendance se dégage de ses témoignages : le jeune homme présentait alors d’impressionnantes dispositions dans la pratique du sport.

"Au baseball, je pense qu’il lançait à 130 km/h"

Ou plutôt des sports, puisque celui qui était alors surnommé "Don" ou "D.T." excellait aussi bien dans le football américain, le soccer (notre football) et le base-ball. "Il était l’un des sportifs les mieux classés de l’école, le 2e ou le 3e. Il était toujours extrêmement motivé et tout le monde l’appréciait", décrit par exemple George Beutell, son coéquipier au foot US. Jack Serafin, un autre de ses camarades, parle, lui, d’un pur leader. "Il m’a fait mémoriser le numéro de série de mon M1 (un fusil, ndlr) d’une façon qui fait que je m’en souviens encore !" Arthur Schoenewaldt, qui partageait alors la chambre de Trump, ajoute : "Il était intelligent, présentait bien et avait une vraie carrure d’athlète. Certains de nos coachs disaient même qu’il aurait pu devenir joueur de baseball professionnel."

Lire aussi

    Sur ce dernier point, l’ancien élève Ted Levine développe : "C’était vraiment un immense athlète. Il aurait probablement pu devenir un lanceur pro. Je pense qu’il lançait à 130 km/h. J’étais receveur et, à cause de lui, tous les jours j’avais les mains noires et bleues... S’il pouvait jouait au football ou au soccer ? Il pouvait faire ce qu’il voulait. Il était physiquement et mentalement doué. D’ailleurs, il était le plus grand de tous alors que moi j’étais le plus petit." Précision : celui qui tient ces propos est ensuite devenu l’un des champions de lutte de son université… Notons enfin que Business Insider a sollicité Donald Trump pour son article quelques jours avant l'élection, mais l’intéressé a refusé de s’exprimer au sujet de ses performances, pour "éviter la vantardise"... Avant de préciser à la volée qu’il était "le meilleur athlète". On ne se refait pas. 

    En vidéo

    LE QUART D'HEURE AMÉRICAIN - Cinq infos qui en disent long sur Donald Trump

    En vidéo

    JT 20h – Donald Trump, de la caricature télévisuelle à la présidence

    En vidéo

    Élection américaine : quel est l'élécteur type de Donald Trump ?

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter